Kubica admet qu'il doit prendre "plus de marge"

Dans un début de saison déjà plus que morose, et alors que Williams n'a clairement pas besoin de ça, Robert Kubica a donné du travail supplémentaire à ses mécaniciens samedi à Bakou.

Kubica admet qu'il doit prendre "plus de marge"

Parti à la faute à l'entrée du virage 8, Robert Kubica s'est crashé dans les protections au pied de la vieille ville en fin de Q1, provoquant d'ailleurs du retard dans le programme. En Q2, c'est Charles Leclerc qui est sorti de la piste exactement au même endroit. 

Dix-neuvième sur la grille de départ – puisque Pierre Gasly partira des stands –, Kubica subit la loi de son coéquipier débutant en F1, George Russell, pour le quatrième week-end consécutif. Toujours pas à l'aise dans le cockpit de la FW42, il admet qu'il aurait dû se montrer plus prudent et que son accident était l'illustration de la marge qu'il devait prendre pour le moment.

Lire aussi :

"J'ai tourné un peu trop tôt et j'ai heurté le mur gauche à l'intérieur, ce qui a ouvert la direction puis m'a envoyé dans le mur à l'extérieur", décrit Kubica quant à son accident. "Avec les conditions de piste plus fraîches, la mise en température était un problème plus important qu'en EL3. Nous avons aussi eu le problème d'hier [vendredi], qui ne donne pas confiance, mais je ne veux pas trouver d'excuse. J'aurais probablement dû prendre un peu plus de marge alors que je n'ai pas beaucoup de confiance, mais c'est comme ça."

"Dans le même virage, j'ai failli m'accidenter quelques tours plus tôt dans un tour lent. J'ai presque tiré tout droit dans les barrières. Cette fois-ci, j'ai trop corrigé et la voiture a freiné et trop tourné. Comme je l'ai dit, j'aurais dû prendre un peu plus de marge à cet endroit."

"Perdre du temps de piste en essais libres n'a bien sûr pas aidé, mais ce n'est pas comme si ça avait contribué à mon erreur en qualifications. Avec quelques tours de plus, ce serait certainement plus facile, mais je n'ai pas fait une erreur parce que j'ai manqué les EL1." 

Pour Williams, cet accident vient s'ajouter à celui de George Russell vendredi suite à l'incident de la plaque d'égout. Alors que l'écurie de Grove est déjà sur la corde raide avec les pièces de rechange depuis les essais hivernaux, ce revers est évidemment tout sauf le bienvenu. Néanmoins, l'équipe britannique ne se montrait pas trop inquiète pour pouvoir permettre à Kubica d'être au départ ce dimanche après-midi, assurant disposer des éléments nécessaires.

1/16

Photo de: Hasan Bratic / Motorsport Images

2/16

Photo de: Hasan Bratic / Motorsport Images

3/16

Photo de: Hasan Bratic / Motorsport Images

4/16

Photo de: Hasan Bratic / Motorsport Images

5/16

Photo de: Hasan Bratic / Motorsport Images

6/16

Photo de: Hasan Bratic / Motorsport Images

7/16

Photo de: Hasan Bratic / Motorsport Images

8/16

Photo de: Hasan Bratic / Motorsport Images

9/16

Photo de: Hasan Bratic / Motorsport Images

10/16

Photo de: Hasan Bratic / Motorsport Images

11/16

Photo de: Hasan Bratic / Motorsport Images

12/16

Photo de: Hasan Bratic / Motorsport Images

13/16

Photo de: Jerry Andre / Motorsport Images

14/16

Photo de: Jerry Andre / Motorsport Images

15/16

Photo de: Joe Portlock / Motorsport Images

16/16

Photo de: Joe Portlock / Motorsport Images

partages
commentaires
Hülkenberg loin du compte, Ricciardo limite la casse
Article précédent

Hülkenberg loin du compte, Ricciardo limite la casse

Article suivant

Comment Mercedes a piégé Vettel et Ferrari en Q3

Comment Mercedes a piégé Vettel et Ferrari en Q3
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021