Kvyat : Le rythme des McLaren est alarmant pour Toro Rosso

Le pilote russe dresse un constat pessimiste en quittant Monza. Un avis partagé par son coéquipier Carlos Sainz, après l'un des Grands Prix les plus compliqués de l'année pour Toro Rosso.

Kvyat : Le rythme des McLaren est alarmant pour Toro Rosso
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12 sort large dans les panneaux
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12
Arrêt au stand pour Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR12 s'arrête en piste

Alors qu'il disposait d'une belle occasion en s'élançant depuis la huitième place de la grille de départ, Daniil Kvyat a peu à peu reculé dans la hiérarchie à Monza. Une confirmation du week-end finalement compliqué de Toro Rosso pour son Grand Prix à domicile, puisque Carlos Sainz a lui aussi passé un dimanche délicat.

Douzième et hors des points à l'arrivée, le pilote russe soulève une situation alarmante selon lui : celui d'avoir vu les McLaren-Honda et leur unité de puissance si critiquée être en mesure de lui tenir tête. Kvyat a notamment passé plusieurs tours à se battre avec Stoffel Vandoorne, avant que ce dernier ne soit contraint à l'abandon.

"Même McLaren était plus rapide que nous", s'étonne Daniil Kvyat après l'une des courses les plus difficiles de l'année pour son équipe. "Je crois qu'ils étaient très forts. Je pense qu'ils avaient davantage mis l'accent sur les virages avec leurs réglages, donc je pouvais rester plus proche et c'était plus dur pour lui [Vandoorne], mais dans la Parabolica, il était si proche qu'il pouvait me suivre et je devais fermer la trajectoire à chaque tour. Ce n'était pas facile. C'est un peu alarmant si McLaren peut nous suivre sur ce type de circuit. Il y a beaucoup à faire, et nous devons commencer à travailler sur le développement des points forts de la voiture."

Sainz ne blâme pas Renault

Parti de la 15e place après avoir écopé d'une pénalité moteur, Carlos Sainz a lui aussi connu les pires difficultés pendant ce Grand Prix, pour échouer finalement au 14e rang d'une course anonyme pour lui.

"Nous avions beaucoup moins d'appui que nos concurrents pour essayer de compenser le déficit de puissance", explique l'Espagnol. "Nous étions aussi vraiment plus rapides que les Renault dans les lignes droites, mais beaucoup plus lents qu'eux dans les virages. Si nous avions pris le départ dans le top 10, avec notre pointe de vitesse nous aurions peut-être pu rester devant eux, mais en partant 15e, quand on n'a pas le rythme pour remonter, c'est impossible."

Hors de question toutefois de rejeter l'entièreté de la faute sur le bloc Renault, selon Sainz, puisque l'écurie mère Red Bull a démontré qu'avec un meilleur package il était possible de bien figurer à Monza en disposant du V6 de Viry-Châtillon.

"Dans l'ensemble, nous ne pouvons pas jeter la responsabilité sur Renault ce week-end", prévient Sainz. "Red Bull montre que, même sans l'unité de puissance la plus compétitive, on peut quand même être bon sur des circuits comme Monza. Nous n'avons juste pas un bon package pour Monza, et nous devons apprendre de ça et voir quels sont nos défauts pour les résoudre avant Singapour. Nous devons commencer à ramener de bons résultats, franchir un cap."

partages
commentaires
La F1 fait tout son possible pour éviter le départ de Honda

Article précédent

La F1 fait tout son possible pour éviter le départ de Honda

Article suivant

Hamilton veut "garder le même état d'esprit" qu'à Spa et Monza

Hamilton veut "garder le même état d'esprit" qu'à Spa et Monza
Charger les commentaires
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021
La F1 de 2022 vue par les pilotes Prime

La F1 de 2022 vue par les pilotes

La présentation du modèle à l'échelle 1 mettant en lumière les changements pour la saison 2022 était avant tout un événement dédié aux spectateurs et fans de F1. Mais il a aussi intéressé les pilotes.

Formule 1
17 juil. 2021
Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1 Prime

Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1

Sur le circuit de Silverstone, théâtre du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a dévoilé un modèle à l'échelle 1 d'une monoplace répondant à la réglementation de la saison 2022.

Formule 1
16 juil. 2021
Comment Schumacher a façonné l'équipement moderne des pilotes Prime

Comment Schumacher a façonné l'équipement moderne des pilotes

Vous vous méprenez si vous pensez que les avancées technologiques en Formule 1 se sont limitées aux voitures ces dernières années. Ce n'est pas seulement ce dans quoi les pilotes s'assoient qui évolue, mais aussi ce qu'ils portent.

Formule 1
14 juil. 2021
Pourquoi Russell est bien plus qu'un spécialiste des qualifications Prime

Pourquoi Russell est bien plus qu'un spécialiste des qualifications

Oubliez le surnom ridicule de "Monsieur Samedi". George Russell ne se contente pas de statistiques de qualifications impressionnantes. Ce jeune talent très complet est en train de sortir Williams du marasme alors qu'il envisage un avenir chez Mercedes, explique Luke Smith.

Formule 1
13 juil. 2021