La carrière de Vettel en chiffres

Ce dimanche, Sebastian Vettel est devenu le nouveau champion du monde de Formule 1 au terme d’une saison qui aura tenu toutes ses promesses

La carrière de Vettel en chiffres
Charger le lecteur audio

Ce dimanche, Sebastian Vettel est devenu le nouveau champion du monde de Formule 1 au terme d’une saison qui aura tenu toutes ses promesses. ToileF1 revient, à sa façon, sur la carrière du jeune pilote allemand au travers de quelques chiffres.

1 : Ce dimanche, Vettel a remporté son premier titre de champion du monde de Formule 1.

2 : Sebastian Vettel devient le deuxième pilote allemand à remporter la couronne mondiale après Michael Schumacher. Tout un symbole pour celui que l’on surnomme Baby Schum.

3 : Nombre de saisons complètes disputées en F1.

6 : Nombre de meilleurs tours.

7 : C’est la position moyenne de Sebastian Vettel sur une grille de départ en F1.

8 : C’est à huit ans que le jeune prodige est découvert par Red Bull. La boisson énergétique ne lâchera plus le jeune homme. On connait la suite.

10 : Le nombre de poles positions signées par Vettel cette saison. Il rejoint ainsi d’Ayrton Senna (1990) et Jacques Villeneuve (1997). Le record est toujours détenu par Nigel Mansell avec 14 poles en 1992. Sebastian Vettel est également monté à 10 reprises sur le podium cette saison.

11 : Sebastian a remporté 11 Grands Prix depuis ses débuts en F1. La première avait eu lieu en Italie sur le circuit de Monza au volant d’une Toro Rosso.

15 : Le champion du monde 2010 s’est élancé à 15 reprises depuis la pole depuis ses débuts dans la discipline.

17 : En 4 ans, Vettel est monté 17 fois sur le podium.

19 : En inscrivant un point à l’occasion du Grand Prix d’Indianapolis en 2007 à l’âge de 19 ans 11 mois et 14 jours, Vettel devient le plus jeune pilote de l’histoire à inscrire un point en championnat du monde. Il s’est aussi élancé 19 fois depuis la première ligne de la grille de départ.

20 : A Fuji, à l’occasion du Grand Prix du Japon 2007, disputé dans des conditions dantesques, le pilote allemand devient le plus jeune leader d’une course. Il est alors âgé de 20 ans et 89 jours. Malheureusement il devra abandonner suite à un accrochage avec la Red Bull de Mark Webber.

21 : En signant la pole position du Grand Prix d’Italie en 2008, il devient le plus jeune poleman à 21 ans 2 mois et 11 jours. Le précédent record était détenu par Fernando Alonso, âgé de 21 ans et 237 jours lors de la course disputée en Malaisie en 2003. A Monza, Vettel devient également le plus jeune pilote à monter sur un podium à l’âge de 21 ans 2 mois et 12 jours.

23 : Le jeune Vettel bat tous les records de précocité, le pilote Red Bull est, en effet, le plus jeune champion du monde de l’histoire en décrochant son titre à l’âge de 23 ans, 4 mois et 11 jours.

32 : Sebastian Vettel est le 32ème champion du monde différent depuis 1950.

38 : Nombre de fois qu’il est entré dans les points.

62 : Nombre de courses disputées en F1. La première fois c’était aux Etats-Unis en 2007 au volant d’une BMW-Sauber sur le tracé d’Indianapolis.

256 : Vettel est devenu champion du monde en ayant marqué 256 points cette saison.

374 : Nombre de tours en tête d’une course.

381 : Nombre de points marqués depuis ses débuts en Grand Prix.

2096 : Vettel a parcouru 2096 kilomètres en tête d’un Grand Prix.

partages
commentaires
Ferrari : Alonso et la Scuderia à bout de souffle
Article précédent

Ferrari : Alonso et la Scuderia à bout de souffle

Article suivant

Renault : "Une jolie manière de terminer la saison"

Renault : "Une jolie manière de terminer la saison"
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021