Stroll : Mes détracteurs sont motivés par la "jalousie"

partages
commentaires
Stroll : Mes détracteurs sont motivés par la
Par : Mitchell Adam
Co-auteur: Roberto Chinchero
1 avr. 2017 à 10:35

Lance Stroll estime que la jalousie est au cœur des critiques concernant sa promotion en Formule 1 avec Williams en 2017.

Lance Stroll, Williams FW40
Lance Stroll, Williams FW40
Lance Stroll, Williams FW40
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Lance Stroll, Williams FW40
Lance Stroll, Williams
Lance Stroll, Williams FW40, Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17, Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32

Stroll a remporté l'an passé la F3 Europe et s'est emparé du titre de F4 Italie en 2014 en tant que pilote junior Ferrari, mais le rôle joué par la richesse de sa famille dans son accession à la F1 a interrogé.

Le pilote de 18 ans, qui a fait ses débuts le week-end dernier à Melbourne, croit que la plupart de ces questionnements viennent de pilotes qui n'ont pas atteint le monde des Grands Prix.

"Évidemment, les gens qui ne sont pas en Formule 1 essaient de se trouver des excuses sur la raison pour laquelle ils ne sont pas en Formule 1", a-t-il expliqué pour Motorsport.com. "Je pense que les pilotes dans le paddock [F1] ont du respect les uns pour les autres."

"Ils savent tous que gagner la F4, la Formule Renault, la F3 demande beaucoup d'efforts et de travail. Donc bien sûr les pilotes en Formule 1 ont du respect les uns pour les autres, nous savons ce qu'il faut faire pour arriver ici et puis, évidemment, les pilotes qui ne sont pas là, la plupart du temps, trouveront une raison pour laquelle ils ne sont pas là."

"C'est normal. Je ne pense pas avoir besoin de vous faire un dessin, mais c'est comme ça. Parce qu'on va toujours trouver des gens jaloux et des gens qui ne nous aiment pas pour les mauvaises raisons, et c'est comme ça."

Stroll a débuté son premier Grand Prix en Australie à la 20e place, ayant écopé d'une pénalité sur la grille pour changement de boîte de vitesses consécutif à un crash en essais libres. Après être monté au 14e rang dans le premier tour, Stroll était en 13e place quand il a dû abandonner en raison d'un problème de freins, avec 18 tours restants.

Le Canadien croit que le respect au sein du paddock F1 est basé sur les victoires des pilotes dans des championnats tels que la F3 dans leur ascension vers le pinacle.

"Je pense que tout le monde sur la grille, en tant que pilotes, et même les gens qui travaillent dans les équipes, ils connaissent vraiment la compétition, ils savent ce qu'il faut pour arriver en Formule 1. Ils savent que les championnats qu'il faut gagner sont difficiles et que, pour marquer les points pour la Super Licence, il faut être capable de les remporter."

"Et des pilotes comme Vettel, Hamilton et Ocon, tous ont eu à gagner ces championnats. C'est très difficile et ils savent cela, et c'est pourquoi nous partageons du respect les uns pour les autres, même si nous courons tous ensemble, il y a du respect entre nous."

Sondage mondial des fans 2017

Article suivant
Verstappen : À Monza, nous serons peut-être "plus lents" qu'en 2016

Article précédent

Verstappen : À Monza, nous serons peut-être "plus lents" qu'en 2016

Article suivant

La F1 en route vers des moteurs moins chers et plus bruyants

La F1 en route vers des moteurs moins chers et plus bruyants
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lance Stroll Boutique
Équipes Williams
Auteur Mitchell Adam
Type d'article Actualités