Leclerc et Ferrari "plus confiants" pour le rythme de course

Quatrième des qualifications du Grand Prix d'Émilie-Romagne, Charles Leclerc a confirmé le redressement et les bonnes dispositions de la Scuderia Ferrari à Imola. Réaction.

Leclerc et Ferrari "plus confiants" pour le rythme de course

Lire aussi :

Charles, l'objectif semble atteint…

Oui. Hier je croyais que nous aurions pu très bien figurer. Aujourd'hui, après la matinée, j'avais un peu plus de doutes car McLaren semblait être très compétitif, et en qualifications Lando [Norris] l'était encore plus. Mais dans l'ensemble, nous étions plutôt bons, donc la quatrième position est une bonne chose pour la course de demain.

Le rythme de course sera-t-il moins bon qu'en qualifications, comme c'était le cas à Bahreïn ?

Je pense que ce sera mieux ici en course par rapport à Bahreïn, notamment en raison des conditions, qui étaient particulièrement chaudes à Bahreïn pour les pneus. Nous sommes plus confiants avant d'aborder cette course.

Comment se comporte une voiture aussi imposante sur un circuit comme celui-ci ?

Honnêtement c'est exceptionnel. C'est peut-être une voiture lourde et j'adorerais avoir des kilos en moins dessus, mais d'un autre côté, cette voiture se comporte de manière incroyable. Il y a tellement d'appui sur ces voitures, et ces circuits sont mes préférés car il n'y a pas de marge d'erreur, sinon c'est tout de suite dans l'herbe. On peut attaquer à la limite sans aller au-delà.

Certains chronos ont été annulés aujourd'hui, comment faire pour que ça se passe bien ?

C'est difficile. De manière générale, c'est bien mieux pour nous d'avoir le vibreur comme limite, car on peut le ressentir dans le volant quand on passe dessus. On est assis très bas dans ces voitures, on ne peut pas voir la ligne blanche, et Lando n'a rien gagné ; peut-être deux millièmes de seconde en passant deux centimètres trop large. Mais c'est la règle. Je crois que ce serait peut-être mieux et plus facile à juger pour nous si le vibreur constituait la limite de piste.

Votre monoplace est-elle plus prévisible que l'année dernière ?

Elle l'est, particulièrement en entrée de virage, où j'ai un train arrière plus stable. Je n'avais pas trop de mal l'an dernier, mais pour être franc, quand on repousse vraiment les limites, on commence à y penser et à se dire que ça coûte un peu de temps. Cette année je n'y pense plus.

Quelle comparaison directe parvenez-vous à faire avec l'an dernier ?

En fait, c'est étrange car c'est différent, surtout en entrée de virage, où la voiture est plus stable. Je peux attaquer un peu plus en entrée de virage, mais en dehors de ça, c'est juste la performance globale qui est meilleure. La voiture n'est pas complètement différente, c'est juste que nous avons un meilleur package, plus d'adhérence, un peu plus de puissance aussi, et ça nous aide à être meilleurs.

Demain, Sergio Pérez sera en pneus tendres, est-ce votre adversaire pour la course ?

Je suis plutôt heureux de partir en pneus tendres. Je pense que le medium pourrait avoir un peu de mal à monter en température au début de la course. Nous verrons bien. Mais Red Bull semble en avoir plus sous le coude, surtout en course. Et puis il y a McLaren qui est très compétitif. Ils sont particulièrement rapides dans les lignes droites donc ils n'auront pas de difficultés à dépasser.

partages
commentaires
Norris a laissé filer le top 5 : "J'ai tout foiré"

Article précédent

Norris a laissé filer le top 5 : "J'ai tout foiré"

Article suivant

Gasly : "C'était vraiment à la limite partout"

Gasly : "C'était vraiment à la limite partout"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Émilie-Romagne
Catégorie Qualifs
Lieu Imola
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Ferrari
Auteur Basile Davoine
Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne Prime

Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne

Ces dernières années, les critiques sont devenues récurrentes envers le circuit de Barcelone, présent au calendrier depuis désormais trente ans. Malgré un spectacle de bonne facture en 2021, notamment grâce à la bataille stratégique entre Mercedes et Red Bull, le tracé catalan a de nouveau affiché ses failles, qui doivent être réparées pour atteindre les objectifs de la F1 actuelle.

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes Prime

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes

Mercedes règne en maître sur la Formule 1 depuis le début de l'ère hybride, et c'est en partie grâce à Petronas.

Formule 1
12 mai 2021
Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé Prime

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé

Au volant de la meilleure monoplace du plateau, Jacques Villeneuve n'a pas marqué le moindre point au Grand Prix de Monaco en 1996 et en 1997, avec deux des pires courses de sa carrière. Son père Gilles s'était pourtant illustré en Principauté.

Formule 1
11 mai 2021
Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021

Après le Grand Prix d'Espagne, quatrième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
10 mai 2021
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021
L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé Prime

L'ascension éclair de Yuki Tsunoda racontée par ceux qui l'ont épaulé

Yuki Tsunoda impressionne pour sa première saison F1, comme il l'a fait durant ses brefs passages en F3 puis en F2. Motorsport.com a interrogé le principal intéressé et ceux qui l'ont entouré, afin de comprendre ce qui le rend si spécial...

Formule 1
7 mai 2021
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Formule 1
6 mai 2021
Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021