Formule 1
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
39 jours
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
67 jours
27 août
-
30 août
EL1 dans
95 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
102 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
116 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
123 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
137 jours
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
158 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
172 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
186 jours

McLaren envisage d'hypothéquer des F1 historiques pour lever des fonds

partages
commentaires
McLaren envisage d'hypothéquer des F1 historiques pour lever des fonds
Par :
15 mai 2020 à 08:01

Touchée par la crise comme bien des sociétés en Grande-Bretagne et dans le reste du monde, l'écurie pourrait lever d'importants fonds grâce à ses F1 historiques et à son quartier général.

Afin de faire face à la crise liée à la pandémie de COVID-19, McLaren pourrait envisager de lever 275 millions de livres (soit environ 310 millions d'euros) par le biais de l'hypothèque de son quartier général de Woking et d'une partie de sa collection de F1 historiques.

Si cela se confirme, cette décision ressemblerait à ce qui a récemment été fait chez Williams, l'écurie de Grove souscrivant un prêt auprès de Michael Latifi – qui est également un actionnaire de McLaren – avec certains actifs utilisés comme garantie, dont plus d'une centaine de F1 historiques ainsi que l'usine. Sky News a rapporté que cette stratégie était envisagée par la structure dirigée par Zak Brown et son consultant JP Morgan après le refus d'un prêt d'État de 150 millions de livres il y a quelques jours.

Lire aussi :

Même si beaucoup ont déjà été vendues au fil des décennies, l'écurie possède toujours une énorme collection de voitures historiques, et notamment des monoplaces associées à des Champions du monde, celles liées à Ayrton Senna étant vues comme les plus valorisables. En mai 2018, la MP4/8 du Brésilien avec laquelle il avait remporté le GP de Monaco 1993 avait été vendue aux enchères pour près de 4,2 millions d'euros.

Sky estime que la collection de voitures McLaren est évaluée à 250 millions de livres, et les installations à 200 millions de livres. Comme beaucoup d'entreprises dans le monde, McLaren Racing et sa compagnie-sœur McLaren Automotive sont durement touchées par la crise, en raison de la suspension des compétitions pour l'une et du coup d'arrêt des ventes de voitures pour l'autre. Une partie du personnel de l'entreprise a d'ailleurs été placée en chômage partiel ces dernières semaines.

McLaren s'est refusé à donner plus de détails sur de telles opérations. Un porte-parole a ainsi déclaré à Motorsport.com "Comme toutes les autres entreprises britanniques, McLaren est gravement touché par la pandémie actuelle et nous explorons donc différentes options de financement pour nous aider à faire face à ces interruptions d'activité de courte durée."

Lire aussi :

Certaines des meilleures voitures historiques de McLaren étaient liées à un précédent accord financier en 2017, lorsque la société rachetait les parts de Ron Dennis. Treize voitures qui représentaient la crème de la collection constituaient une garantie légale en relation avec un paiement différé de 37,5 millions de livres sterling que Dennis devait recevoir en vertu de l'accord conclu avec les actionnaires restants en juin de cette année-là. Le paiement a finalement été effectué comme prévu, et les voitures sont donc restées chez McLaren.

La plus ancienne sur la liste à cette occasion était la MP4/1, la toute première voiture à monocoque en fibre de carbone construite pour la saison 1981 après la fusion de l'équipe Project 4 de Dennis avec McLaren. Parmi les voitures décrites comme de véritables "gagnantes du Championnat du monde", on trouvait celles de Niki Lauda (1984), Alain Prost (1989), Ayrton Senna (1990 et 1991), Mika Häkkinen (1998 et 1999) et Lewis Hamilton (2008). 

En outre, il y avait des exemplaires de voitures gagnantes d'autres années, de 1985, 1986 et 1988, cette dernière étant la MP4/4-1 de la saison la plus réussie de l'équipe. La liste comprenait également la MP4/8 de Senna, qui lui a permis de remporter sa dernière course lors du GP d'Australie en 1993, et la voiture d'essai MP4/8 à moteur Lamborghini de cette saison-là, que le Brésilien a conduite avant que Dennis décide de ne pas utiliser le moteur soutenu par Chrysler.

Voir aussi :

Article suivant
Binotto : Sainz, un pilote "fiable" à associer au "talent pur" Leclerc

Article précédent

Binotto : Sainz, un pilote "fiable" à associer au "talent pur" Leclerc

Article suivant

Le GP de Belgique pourra être organisé à huis clos en août

Le GP de Belgique pourra être organisé à huis clos en août
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren Boutique
Auteur Adam Cooper