McLaren se dit prête à aider Honda

partages
McLaren se dit prête à aider Honda
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
Traduit par: Jean-Philippe Vennin
11 juin 2015 à 10:30

Jenson Button, McLaren MP4-30
Fernando Alonso, McLaren Honda
Fernando Alonso, McLaren Honda
Fernando Alonso, McLaren Honda
Jenson Button, McLaren Honda
Fernando Alonso, McLaren Honda
Fernando Alonso, McLaren Honda

L’équipe McLaren se dit prête à mettre ses propres ressources à disposition de Honda pour permettre au motoriste d’accélérer les développements qui s’imposent à lui pour inverser le cours de la saison.

Après un nouveau week-end difficile au Canada, marqué par des problèmes de fiabilité et un cruel manque de performance, McLaren et Honda font face à la dure réalité – celle de l’énormité des progrès qu’il leur faut maintenant accomplir.

Le directeur de la compétition de McLaren, Éric Boullier, insiste sur le fait qu’en dépit des frustrations engendrées par la situation actuelle, son équipe doit désormais se préoccuper de ce qu’elle peut faire pour que Honda réagisse en allant dans la bonne direction.

Être un partenaire loyal

Blâmer son partenaire est toujours facile mais en tant que partenaire, justement, nous devons les soutenir,” dit-il. “Une partie des choses ne dépend pas directement de nos compétences, mais nous les soutenons et nous nous devons de les aider pour accélérer cette période de convalescence.

Pour être honnête, ils ont décidé de revenir en Formule 1 il y a deux ans – et gagner directement en arrivant n’est pas facile. Nous avons toujours dit que nous étions au pied une montagne et devions faire en sorte d’être correctement équipés pour bien la gravir.”

Interrogé sur la spécificité de ce qui peut être fait pour venir en aide à Honda, Boullier répond : “En termes de timing, quand on veut revenir, on doit en général mettre plus de moyens dans le programme. Si on veut le faire à court terme, il faut apporter davantage de notre expérience.”

Savoir se faire écouter

Boullier considère également que la déception si visible au Canada pourrait en fait favoriser l’acceptation de Honda qu’une aide supplémentaire lui serait utile. Ainsi suggère-t-il qu’il pourrait y avoir un plus grand intérêt pour Honda à écouter l’avis de McLaren sur ce qui doit être fait.

Évidemment, nous espérons être davantage écoutés,” dit-il. “Mais ils [Honda] nous écoutent. Nous avons des discussions tous les jours, et je ne veux rien dévoiler publiquement. Mais il y a quelques façon de progresser plus rapidement, et ce sont des chemins que nous devrions suivre.”

Prochain article Formule 1
Michelin en F1 - "C'est du 50/50"!

Article précédent

Michelin en F1 - "C'est du 50/50"!

Article suivant

Massa - "Williams vit un moment décisif"

Massa - "Williams vit un moment décisif"

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Lieu Circuit Gilles-Villeneuve
Équipes McLaren
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités