Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
20 jours
23 oct.
Prochain événement dans
31 jours
31 oct.
Prochain événement dans
39 jours
13 nov.
Prochain événement dans
52 jours
04 déc.
Prochain événement dans
73 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
81 jours

Meilleure qualification en F1 pour Norris "devant Vettel" !

partages
commentaires
Meilleure qualification en F1 pour Norris "devant Vettel" !
Par :

Le jeune anglais de l'équipe McLaren s'est classé P5 à la régulière sur la grille de départ du Grand Prix de France 2019.

Cinquième de la séance de qualifications du Grand Prix de France, Lando Norris s'élancera de la meilleure position de la grille de départ de sa jeune carrière en F1 au volant de sa McLaren. L'actuel douzième du championnat du monde des pilotes (12 points) a signé une belle performance venant confirmer un niveau solide sur le tracé Paul Ricard depuis les premiers essais libres.

A l'aise au volant, Norris a devancé son équipier Carlos Sainz Jr, lui aussi auteur d'une belle qualification sur la troisième ligne de la grille, à ses côtés. Les pilotes McLaren disposent là d'une belle occasion de réaliser une double arrivée dans de bons points cruciale pour la défense de la quatrième place de l'équipe au championnat du monde des constructeurs.

"Juste devant Carlos : je suis heureux ! Et on est aussi devant Vettel !", s'esclaffe le jeune homme au micro de Sky Sports F1. "En tant qu'équipe, c'est très bien, mais je suis sûr que ce sera dur en course", poursuit celui qui sait avoir quelques clients derrière lui en Vettel, Ricciardo et Gasly.

Lire aussi :

Le rythme de McLaren en France a de quoi réjouir les troupes de Woking et ont surpris ses rivaux. C'est sur le ton de la plaisanterie que Daniel Ricciardo a d'ailleurs dit que l'équipe anglaise devait disposer d'une évolution secrète sortie juste pour les qualifications, tant la performance de McLaren est sortie du chapeau ! "J'ai entendu des rumeurs de Renault concernant le fait qu'on a des upgrades secrètes : j'aimerais bien !", s'amuse Norris, qui dévoile cependant que ce rythme est un peu inexplicable pour le team lui-même. "On ne s'attendait à rien ici : on pensait que ce serait très difficile car il y a des similitudes avec la Chine où nous n'étions nulle part. Alors on prend ce résultat !"

Les ingénieurs McLaren cherchent encore à déterminer ce qui convient tant à la MCL34 sur le tracé français, qui vu la température de l'asphalte dépasser les 55°C samedi après-midi. Prudent, Norris espère des points à l'arrivée et prévient que la donne pourrait très vite être bouleversée sur un autre circuit et que la hiérarchie évolue énormément cette saison selon les caractéristiques des différentes pistes.

"Je pense qu'il nous faut regarder ça ; on a été très rapides directement, dès les EL1. On a continué comme ça tout le week-end, mais ce n'est aussi que ce week-end. Je pense que l'on peut arriver en Autriche et ne pas être en Q3, ça semble spécifique à la piste. La voiture change beaucoup de piste en piste, aussi bien en milieu de grille, qu'entre Mercedes, Ferrari, Red Bull : ça change beaucoup de piste en piste. On prend ce résultat", décrit-il, avant de conclure par un mot sur ses propres qualifications. "Sur mon second run, j'ai été une demi-seconde plus rapide que sur le premier tour, alors je me suis dit : 'c'est vraiment pas mal', d'autant plus que Carlos n'a pas amélioré."

Lire aussi :

Ricciardo échappe à une pénalité après l'incident avec Räikkönen

Article précédent

Ricciardo échappe à une pénalité après l'incident avec Räikkönen

Article suivant

Sentiment "mitigé" pour une écurie Renault qui "espérait mieux"

Sentiment "mitigé" pour une écurie Renault qui "espérait mieux"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de France
Catégorie Qualifications
Pilotes Lando Norris
Équipes McLaren
Auteur Guillaume Navarro