Mercedes : Bottas "aurait mérité de gagner la course"

Alors que la victoire semblait à portée de tir pour Valtteri Bottas, la Safety Car a causé la perte du Finlandais qui a vu Daniel Ricciardo fondre sur lui.

Le pilote de la Mercedes 77 avait sans doute fait le plus sur en faisant fonctionner un undercut au moment de son seul arrêt, lui offrant sur un plateau le commandement de l'épreuve face à un Sebastian Vettel resté trop longtemps en gommes tendres.

En mediums, après avoir résisté à la stratégie de la Scuderia qui s'est servie de Kimi Räikkönen pour le ralentir, Bottas maintenait sur Vettel une avance suffisante pour ne plus être sous la menace directe. Mais, peu après, la Safety Car déclenchée par l'accrochage entre Pierre Gasly et Brendon Hartley a rebattu les cartes en offrant aux Red Bull l'opportunité de passer en pneus tendres neufs.

À partir de là, l'inéluctable n'était plus qu'une question de temps et malgré une défense virile mais correcte, Daniel Ricciardo a passé la Flèche d'Argent au virage 6 et s'est échappé vers la victoire.

Forcément, dans ces circonstances, la deuxième place a un goût amer pour Bottas : "La course se passait très bien pour nous, nous étions compétitifs, mais les autres se sont arrêtés sous Safety Car et nous nous sommes retrouvés en difficulté. C'est décevant, nous avons tout donné. Tout avait l'air d'être sous contrôle, je n'ai pas eu de dégradation majeure à la fin. Nous aurions pu réussir, mais ça arrive."

"Il faut se contenter de la deuxième place", a-t-il ajouté plus tard. "Ce n'était pas notre objectif après ce début de course. Nous avons fait du très bon travail avec l'undercut, le timing de l'arrêt au stand était parfait. Nous avons finalement perdu la victoire. Nous sommes quand même la première voiture qui n'ait fait qu'un arrêt. Je suis quand même déçu, car la victoire m'a échappé."

Sur Sky Sports, Toto Wolff a estimé que le Finlandais avait une nouvelle fois été victime de manque de réussite, avec une voiture de sécurité qui a mis son pilote en difficulté : "Je pense que Valtteri aurait mérité de gagner la course, il a très bien piloté. Mais encore une fois, le Safety Car est intervenu au mauvais moment."

"Je pense que nous avions une très bonne voiture, mais les Red Bull sont rentrées au stand. Nous pensions que rester en piste était plus important. Ils ont eu raison, nous avons eu tort. Ce n'était pas suffisamment bon. Nous pensions que conserver notre position en piste serait bénéfique, car on voyait lors du premier relais qu'il n'y avait pas de dépassements."

"Mes journées sont un peu plus stressantes, il me faut une bière !" Et il n'est pas le seul, à la vôtre !

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Sous-évènement Course
Circuit Shanghai International Circuit
Pilotes Valtteri Bottas
Équipes Mercedes
Type d'article Réactions
Tags shanghai, toto wolff