Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Mercedes avec une W09 fortement évoluée en Autriche

partages
commentaires
Mercedes avec une W09 fortement évoluée en Autriche
Par :
Co-auteur: Matt Somerfield
28 juin 2018 à 15:40

Afin de faire le break sur Ferrari et Red Bull Racing, Mercedes a procédé à d’importants changements sur sa W09 à l’occasion du Grand Prix d’Autriche.

Lors du Grand Prix de France la semaine dernière, Mercedes a introduit sa nouvelle unité de puissance. À peine quelques jours plus tard, les W09 sont munies de nouveaux pontons et d’un aileron arrière revu et corrigé. Nos experts Giorgio Piola et Matthew Somerfield analysent les modifications apportées aux voitures allemandes.

Vue détaillée de l'avant de la Mercedes W09
Vue détaillée de l'avant de la Mercedes W09

Photo de: Giorgio Piola

Mercedes n’a pas suivi la mode lancée l’an dernier par Ferrari qui consiste à déplacer la structure d’impact latérale inférieure afin de libérer un peu d’espace et de sculpter les pontons de façon fort innovatrice. Mercedes a préféré suivre sa propre idée.

Les modifications apportées en Autriche visent à améliorer l’efficacité aérodynamique de la monoplace tout en permettant au moteur de fournir son plein potentiel.

Les pontons de la Mercedes AMG F1 W09
Les pontons de la Mercedes AMG F1 W09

Photo de: Giorgio Piola

Les pontons ont subi plusieurs transformations essentiellement axées sur le rétrécissement de l’entrée d’air, afin de stabiliser l’écoulement des flux dans la gorge des pontons et vers l’arrière de la monoplace.

Connecté au bec courbé qui entoure le bord d’attaque, on note, dans le coin, ce nouveau partiteur de flux (flèche rouge).

Cet appendice ne fait pas que changer la direction de l’écoulement de l’air, il incorpore aussi la structure d’impact latérale qui, sans lui, émergerait de la carrosserie.

Les rétroviseurs montés sur le ponton de la Mercedes AMG F1 W09
Les rétroviseurs montés sur le ponton de la Mercedes AMG F1 W09

Photo de: Giorgio Piola

Les W09 disposent aussi d’une tige de rétroviseurs corrigée. Celle-ci s’ajoute au support allongé déjà vu au Grand Prix de France. On remarque que cette tige a clairement un objectif aérodynamique, car sa base est aplatie et courbée dans le but de diriger les flux d’air dans une direction précise.

L'aileron arrière de la Mercedes AMG F1 W09
L'aileron arrière de la Mercedes AMG F1 W09

Photo de: Giorgio Piola

À l’arrière, on remarque que les ingénieurs ont copié une des idées introduites par McLaren (en inséré), qui a profité d’une lecture très attentive de la réglementation technique pour ajouter des arêtes suspendues dans une zone qui sert normalement de transition entre la partie supérieure large de l’aileron et sa partie basse, plus étroite.

Lors du Grand Prix de France, Mercedes n’avait ajouté qu’une simple ailette à ses écopes de freins avant.

Ailettes des écopes de freins avant de la Mercedes W09, GP de France
Ailettes des écopes de freins avant de la Mercedes W09, GP de France

Photo de: Giorgio Piola

L’élément simple (en inséré) a été doublé. Le rôle de cet élément est d’améliorer la direction et la qualité du flux d’air qui est perturbé par l’aileron avant et qui glisse entre la cloison de l’écope et les pièces de la suspension. Cette innovation réduit les turbulences créées par le pneu avant, situé tout près, et améliore le rendement des surfaces aérodynamiques situées à l’arrière de la voiture.

Article suivant
Räikkönen et Leclerc jouent les équilibristes face à leur avenir

Article précédent

Räikkönen et Leclerc jouent les équilibristes face à leur avenir

Article suivant

Ricciardo : Red Bull n'a jamais été aussi près du titre

Ricciardo : Red Bull n'a jamais été aussi près du titre
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Lieu Red Bull Ring
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Giorgio Piola
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu