Norris apprécie le côté moins "nerveux" de sa McLaren

S'il n'est pas encore tout à fait ravi de sa McLaren MCL35, Lando Norris se satisfait de disposer d'une voiture moins nerveuse que ne l'était la MCL34.

Norris apprécie le côté moins "nerveux" de sa McLaren

Lando Norris estime après les essais hivernaux que la McLaren MCL35 a un comportement moins nerveux que la machine de l'année dernière. Malgré un chrono situé tout en bas de la feuille des temps combinés des deux séances de trois jours d'essais, le Britannique voit plusieurs aspects sur lesquels sa nouvelle machine s'est améliorée.

"Je suis content de [certains] aspects et de l'amélioration réalisée par rapport à l'an dernier dans certains domaines. Dans d'autres, ça n'a pas évolué autant que ce que j'aurais aimé", a-t-il expliqué, avant de répondre à certaines questions lui demandant de comparer sa machine à la Mercedes W11 : "Quelles sont les zones où elle n'est pas aussi rapide que la Mercedes, qui est la plus rapide ? Sans doute partout. Je ne pense pas qu'il y ait un aspect sur lequel nous sommes aussi compétitifs que Mercedes. [Si je voulais] être violent, je pourrais dire que [la voiture] n'est assez bonne dans aucun domaine, mais en termes de progrès, toujours difficiles à obtenir en F1, je suis content. Je ne vais pas détailler les domaines où ils se situent, bien sûr."

Lire aussi :

Le numéro 4 a détaillé légèrement plus le comportement de sa machine, qui se montre moins nerveuse et moins "à la limite" que la MCL34. "En termes de constance d'un tour à l'autre [c'est mieux], quand le vent ne se lève pas trop, et j'arrive à plus pousser la voiture sur les longs relais", explique Norris, qui s'apprête à débuter sa deuxième saison en Formule 1, toujours aux côtés de Carlos Sainz, qui a réalisé le huitième temps des essais hivernaux de Barcelone.

"Elle est juste un peu plus sympa à piloter. Moins à la limite, moins nerveuse, dirons-nous. Elle est un peu plus stable et constante. Je continue d'attaquer, la limite continue d'augmenter, et quand je suis à cette limite la voiture glisse toujours beaucoup. Mais le principal, et si on veut le dire d'une manière facile, est que [la voiture] est plus constante et plus sympa à piloter."

Lorsque Motorsport.com lui demande s'il se montre satisfait de sa McLaren avant la première course, Norris répond : "Comme ci, comme ça. Je veux dire, les choses sont bonnes, je suis très content des progrès que nous avons accomplis [depuis le premier test]. Mais à cause des conditions comme le vent, c'était très compliqué de vraiment sentir comment est la voiture. Mais je suis content, je pense que nous comprenons au moins ce pour quoi la voiture est bonne ou non. Et je pense que les aspects sur lesquels nous devons travailler sont très clairs."

"Ce n'est pas simple et clair de dire à quel point les choses seront différentes en Australie. Mais nous connaissons ces aspects, ce qui est une bonne chose, on ne se demande pas pourquoi ni comment. Je pense que nous comprenons cela. En tant que pilote, par rapport à l'an dernier à la même époque, je suis bien plus confiant et je me sens bien mieux. Et c'est une bonne chose, je me sens comme étant dans une bien meilleure position pour aller en Australie."

partages
commentaires
Tost constate de gros progrès de Honda depuis l'an dernier

Article précédent

Tost constate de gros progrès de Honda depuis l'an dernier

Article suivant

Le GP de Bahreïn suspend la vente de billets face au coronavirus

Le GP de Bahreïn suspend la vente de billets face au coronavirus
Charger les commentaires
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021