Norris va "discuter" avec un Ricciardo "agressif"

Lando Norris a été agacé par la défense musclée de son coéquipier, Daniel Ricciardo, pendant le Grand Prix de France.

Norris va "discuter" avec un Ricciardo "agressif"

McLaren ne pouvait pas espérer mieux que les cinquième et sixième places au Grand Prix de France de Formule 1, et c'est précisément les positions qu'occupaient respectivement Lando Norris et Daniel Ricciardo en franchissant la ligne d'arrivée. Dans le reste du peloton, le pilote britannique a été le plus rapide en étant aidé par une excellente stratégie.

Lire aussi :

Les conditions de piste difficiles du circuit Paul Ricard ont maltraité le train avant de l'ensemble des pilotes et certains, à l'instar des hommes de la Scuderia Ferrari, ont dû effectuer leur arrêt au stand très tôt dans la course. Ce ne fut pas le cas de Norris, qui a poussé son premier relais jusqu'au 24e tour. Le second relais du pilote McLaren s'est donc déroulé sur des gommes bien plus fraîches que celles de ses adversaires et a été sublimé par un festival de dépassements : six monoplaces ont été effacées en six tours.

"Je pense que notre stratégie a joué un grand rôle", a commenté Norris. "J'avais du mal avec mes pneus à la fin du premier relais, c'était vraiment mauvais. Mais en sortant [des stands], j'étais encore très proche des pilotes devant moi, parce que j'avais eu le champ libre à la fin du premier relais. Ils avaient déjà beaucoup usé leurs pneus, donc j'ai pu attaquer et les dépasser assez facilement. L'équipe a fait un très bon travail et je pense que moi aussi. Et c'est pour ça que tout a bien marché."

Pourtant, les premiers kilomètres parcourus par Norris n'ont pas été si faciles. Qualifié huitième sur la grille de départ, le pilote McLaren a perdu l'avantage sur son coéquipier à l'extinction des feux et a passé le premier relais collé à son diffuseur. Norris a pourtant tenté un dépassement au premier virage, toutefois les deux hommes ont manqué de s'accrocher. Le Britannique, qui a été dans l'obligation de tirer tout droit, n'a pas apprécié le geste de Ricciardo et compte s'entretenir avec lui sur le sujet.

"C'était [une défense] agressive", a-t-il estimé. "Je n'ai rien contre Daniel mais je pense qu'il n'aurait pas dû en faire autant. C'est la course, j'aurais probablement fait la même chose avec lui, mais j'étais sur le bord du vibreur. S'il y avait eu du goudron ou autre chose sur ma droite, alors je ne me plaindrais pas. Mais parce qu'il y avait tous ces vibreurs et ces bosses, je n'ai pas pu prendre mon virage et j'ai dû aller tout droit parce qu'il m'a tassé. Je ne cherche pas à m'en plaindre mais c'est sûr que nous allons en discuter."

Lire aussi :

Malgré cet incident, McLaren n'est pas intervenu et a laissé ses pilotes se battre librement en début de course. Ayant déjà eu recours aux consignes cette saison, l'écurie s'est montrée plus laxiste au Paul Ricard compte tenu de la stratégie et du rythme de Norris et de Ricciardo, qui étaient similaires lors du premier relais.

"Tant qu'ils se battent pour une position et qu'il n'y a pas de différence nette de stratégie, nous les laissons faire la course", a expliqué Andreas Seidl, directeur d'équipe. "C'est l'accord que nous avons passé avec les deux pilotes. En fin de compte, il s'agit d'une directive assez simple : 'On ne s'accroche pas'. Mais il est clair que s'il y a une raison derrière une grande différence de rythme, alors je ne dis pas que nous interférerons mais nous nous assurerons de ne pas nous rendre la vie dure sans raison."

"Je pense aussi que si vous regardez le moment où Lando a dépassé Daniel [au 33e tour, ndlr], il était clair qu'il avait un avantage avec des pneus plus frais de 10 tours. Et Daniel n'a pas rendu le dépassement de Lando très difficile car il était clair que Lando avait l'avantage. Si vous regardez la stratégie de l'équipe, je pense qu'elle était parfaite dans les deux cas. L'objectif était clair aujourd'hui, finir cinquième et sixième. Et nous avons pu le faire avec notre stratégie."

partages
commentaires

Voir aussi :

Aston Martin espère que son résultat "fera taire" les accusations

Article précédent

Aston Martin espère que son résultat "fera taire" les accusations

Article suivant

Limites de piste : comment Verstappen a échappé à une sanction

Limites de piste : comment Verstappen a échappé à une sanction
Charger les commentaires
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021
La F1 de 2022 vue par les pilotes Prime

La F1 de 2022 vue par les pilotes

La présentation du modèle à l'échelle 1 mettant en lumière les changements pour la saison 2022 était avant tout un événement dédié aux spectateurs et fans de F1. Mais il a aussi intéressé les pilotes.

Formule 1
17 juil. 2021
Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1 Prime

Ce que le concept de 2022 nous apprend sur le futur de la F1

Sur le circuit de Silverstone, théâtre du Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a dévoilé un modèle à l'échelle 1 d'une monoplace répondant à la réglementation de la saison 2022.

Formule 1
16 juil. 2021