Ocon : "Nous avons compris énormément de choses"

partages
commentaires
Ocon :
Par : Basile Davoine
12 avr. 2018 à 07:30

Dans les points à Bahreïn le week-end dernier, le Français met surtout en avant le gros travail de compréhension technique mené par Force India lors des essais libres à Sakhir.

Esteban Ocon, Force India VJM11 Mercedes, Charles Leclerc, Sauber C37 Ferrari
Esteban Ocon, Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India F1 et Lance Stroll, Williams lors de la parade des pilotes
Esteban Ocon, Force India VJM11 Mercedes, dans les stands
Esteban Ocon, Force India VJM11
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09 EQ Power+, Esteban Ocon, Force India VJM11 et Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Esteban Ocon, Force India VJM11 Mercedes
Esteban Ocon, Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India VJM11
Esteban Ocon, Force India F1
Esteban Ocon, Force India VJM11

Esteban, quel est votre sentiment après Bahreïn ? 

C'était fantastique d'être récompensé à la fin, même si ce n'était pas du tout une course facile. J'ai dû travailler dur pour ce point, j'ai doublé Sainz dans les deux derniers tours. Mais c'est quand même bien, car après l'Australie où c'était un week-end très difficile, nous sommes allés dans bonne direction et nous avons compris énormément de choses à Bahreïn. Ça nous aidera pour le reste de la saison. Nous avons de nouvelles pièces ici aussi, alors j'espère que ça va débloquer de la performance.

Avez-vous le même aileron avant que Sergio Pérez ?

Je ne crois pas que nous ayons vraiment testé l'aileron avant. Nous avions les mêmes voitures à Bahreïn. Ici, nous avons encore de nouvelles pièces. L'équipe travaille dur pour apporter des nouvelles choses et trouver de la performance, car ce n'est pas un secret, nous sommes un peu en difficulté pour le moment. Mais nous allons dans la bonne direction.

Allez-vous utiliser le nouvel aileron avant ?

Je ne sais pas. Je n'ai pas encore regardé la feuille de route. Ce que je sais, c'est que nous avons d'autres choses que l'aileron avant, donc c'est déjà très positif. Je ne sais pas encore pour l'aileron avant.

Que pensez-vous ajuster demain ?

Nous connaissons la voiture et nous savons où nous devons progresser. Nous espérons que les pièces que nous apportons vont résoudre un peu ça. Peut-être pas totalement, mais au moins en partie.

La voiture est-elle compliquée à piloter ?

La voiture n'est pas plus difficile à piloter que l'année dernière, c'est juste que tout le monde progresse et va plus vite, donc il faut identifier où se situe le problème et le résoudre.

La pluie en EL1 serait-elle une bonne nouvelle pour vous ?

Non, ce ne serait pas génial. Nous avons besoin de roulage sur le sec. Nous ne sommes pas si mal, ça va, mais nous avons besoin d'un roulage clair afin de pouvoir tester tout ça.

Le rythme de course est-il une surprise par rapport à vos performances du vendredi à Bahreïn ?

Le vendredi, nous travaillons plus ou moins sur ce qui nous concerne. Nous avons travaillé sur notre plan et pas sur la performance, et c'est là que nous avons compris beaucoup de choses sur la voiture, sur le package, sur ce que nous pouvons améliorer. Nous sommes revenus à un programme plus normal à la fin des EL2 et pour les EL3, et c'étaient vraiment deux bonnes journées d'essais. C'était vraiment comme deux journées d'essais hivernaux.

Quels circuits vous conviennent le mieux ?

Nous continuons à améliorer la voiture à chaque course. Bien sûr, il y aura des évolutions plus importantes plus tard dans l'année. En fait, je ne sais pas où ça conviendra le mieux à notre voiture. L'année dernière, la voiture fonctionnait assez bien ici. J'espère que ce sera le cas, mais tout le monde a progressé. Les autres moteurs ont également progressé.

Êtes-vous surpris par les progrès de Haas, Renault et Toro Rosso ?

Surpris, non. Tout le monde est très intelligent en Formule 1. Tout le monde travaille dur et progresse. Ce que nous devons faire, c'est être la surprise, car personne ne nous attend pour le moment. Nous voulons revenir et nous ne nous relâcherons pas avant ça.

Prochain article Formule 1
Technique - McLaren imite Red Bull qui imite Ferrari

Article précédent

Technique - McLaren imite Red Bull qui imite Ferrari

Article suivant

Gasly : "La performance n'est pas garantie"

Gasly : "La performance n'est pas garantie"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Lieu Shanghai International Circuit
Pilotes Esteban Ocon
Équipes Force India
Auteur Basile Davoine
Type d'article Interview