Gaffe sur Trump - Pérez refuse de renouer avec son ancien sponsor

Deux semaines après la blague de mauvais goût faite par la marque Hawkers sur les réseaux sociaux, consécutivement à l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis, Sergio Pérez campe sur ses positions.

Découvrant un message de son sponsor sur Twitter, incitant les Mexicains à acheter ses lunettes de soleil pour cacher "leurs yeux en pleurs demain, quand on construira le mur", le pilote Force India avait indiqué rompre immédiatement son partenariat avec Hawkers.

Suite à cet épisode, la marque a tenté de redorer son image en annonçant le lancement d'une œuvre de bienfaisance pour venir en aide aux enfants pauvres, et en s'expliquant à travers une publicité parue dans un journal mexicain.

Néanmoins, Sergio Pérez ne reviendra pas sur sa décision et ne renouera pas son partenariat avec la marque. "Non, ça ne changera pas", a-t-il prévenu dans le paddock d'Abu Dhabi. "J'ai de nouvelles lunettes de soleil. Mon partenariat avec eux est terminé, je n'ai plus de sponsor de lunettes de soleil."

Le Mexicain a confié qu'il n'avait pas vu la publicité de Hawkers dans laquelle s'exprimait son mea culpa, tout en précisant que la compagnie n'avait pas pris la peine de le contacter pour envisager la suite à donner.

"Je crois que, s'ils veulent apporter leur aide à travers une vente aux enchères ou quelque chose comme ça, c'est leur problème", estime-t-il. "J'ai déjà ma fondation, je fais déjà beaucoup dans le caritatif et ce sera bien pour eux de le faire. Mais ils ne m'ont pas non plus contacté directement. Ils ont tout fait à travers les réseaux sociaux, ce que je ne trouve pas bien. Mais tout est terminé. S'ils veulent apporter de l'aide, ils devront le faire sans moi."

 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sergio Pérez
Équipes Force India
Type d'article Actualités
Tags donald trump, hawkers