Les pilotes veulent que la FIA retire la chicane du Paul Ricard

Les pilotes de Formule 1 ont demandé à la FIA de retirer la chicane de la ligne droite du Mistral afin d'améliorer le spectacle lors du Grand Prix de France.

Les pilotes veulent que la FIA retire la chicane du Paul Ricard

Plusieurs pilotes ont profité du briefing des pilotes ce vendredi soir pour suggérer que la configuration actuelle de la piste ne créerait pas un grand spectacle dimanche.

Bien évidemment, des changements ne peuvent pas entrer en vigueur ce week-end car le circuit est homologué pour la F1 avec la chicane. La FIA doit effectuer des simulations pour voir à quel point la sécurité du virage de Signes (virage 10) serait affectée par de plus grandes vitesses d'entrée et les équipes ont de leur côté amené des voitures qui sont réglées pour le tracé actuel.

Brendon Hartley, pilote Toro Rosso, qui a effectué des tests en LMP1 pour Porsche au Paul Ricard avec la ligne droite complète, estime que son utilisation offrait "un peu plus de caractère, et probablement d'histoire également".

"Je pense qu'une longue ligne droite peut potentiellement créer plus de dépassements", a-t-il lancé suite à une question de Motorsport.com. "Je ne pense pas que ça sera le cas demain, mais j'ai fait des essais et couru sans la chicane."

"Ça rend les choses intéressantes parce qu'avec la longue ligne droite il y a moins d'appui, le virage 10 devient plus un virage, tout comme le dernier secteur avec moins d'appui. Peut-être qu'il va s'agir d'un point de discussion pour l'année prochaine. La bonne nouvelle est qu'ici il y a beaucoup d'options."

Sergio Pérez a expliqué pour sa part que les pilotes voulaient améliorer le spectacle pour les fans. "Nous avons demandé ça à Charlie [Whiting, le directeur de course de la FIA], de faciliter les dépassements, d'améliorer le spectacle et de le rendre intéressant."

"Je pense que la meilleure course que nous ayons eu jusqu'à maintenant cette année était à Bakou, et toutes les pistes devraient s'inspirer de cela. Le circuit est difficile, il provoque les erreurs des pilotes."

Certains pilotes ont également estimé que les différentes combinaisons possibles du Paul Ricard leur donnait des possibilités de résoudre ces problèmes. Lewis Hamilton a notamment confié qu'il était parfois difficile pour les pilotes de trouver des points de référence en dehors de la piste et que certaines portions du circuit pouvaient être difficiles à voir en raison des dégagements peints.

"Il y a beaucoup de lignes différentes que l'on peut prendre et il est difficile de trouver des points de référence en dehors de la piste", a déclaré le pilote Mercedes. "Il est difficile de se situer. Il y a une paire d'endroits, par exemple dans la ligne droite de retour où l'on essaie de trouver où est le virage."

Daniel Ricciardo et Nico Hülkenberg ont pour leur part estimé que ce problème disparaissait après quelques tours. "Beaucoup de virages sont en aveugle en quelque sorte", a expliqué l'Allemand. "On a tellement de configurations possibles et toutes ces couleurs sur les côtés de la piste. Mais après quelques tours, c'est bon."

Ricciardo d'ajouter : "C'est assez ouvert, on peut se perdre avec toutes ces lignes bleues et rouges, mais le tracé était plus amusant que ce que je pensais."

L'entrée et la sortie des stands ont également été critiquées lors du briefing des pilotes. Des inquiétudes ont déjà conduit à une réduction de la vitesse limite de 80 à 60 km/h, Whiting estimant que si un pilote perdait le contrôle de la voiture, il pourrait aller vers le stand Mercedes.

partages
commentaires
La FIA veut comprendre pourquoi Pérez a perdu une roue

Article précédent

La FIA veut comprendre pourquoi Pérez a perdu une roue

Article suivant

Hartley partira du fond de grille au Paul Ricard

Hartley partira du fond de grille au Paul Ricard
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021