Pirelli s'attend à des courses plus prévisibles en 2020

Alors que les écuries de Formule 1 ont décidé le maintien des pneus 2019 pour la saison 2020, en rejetant les gommes conçues spécifiquement par Pirelli pour la campagne à venir, le manufacturier italien s'attend à des courses bien plus prévisibles lors des Grands Prix.

Pirelli s'attend à des courses plus prévisibles en 2020

Pour rappel, alors que Pirelli avait avancé sur la conception des pneus 2020 et réalisé quasiment l'intégralité de son programme d'essais, la F1 et les écuries lui ont fait parvenir à l'été des exigences nouvelles concernant les caractéristiques souhaitées des enveloppes. Une situation qui a obligé la firme italienne à revoir sa copie en urgence et à demander des essais supplémentaires, provoquant notamment le recul de la date butoir pour arrêter son choix de pneus, initialement fixée début septembre. Au moment des premiers tests collectifs, lors des essais libres d'Austin, les réactions n'ont pas été très bonnes et cela a été confirmé après la saison au cours des tests d'Abu Dhabi.

Lire aussi :

Un vote des équipes a alors été organisé par la FIA afin de décider de l'acceptation ou du rejet des pneus 2020. Et sans surprise, c'est le rejet qui l'a emporté à l'unanimité, entraînant le maintien des produits Pirelli utilisés en 2019. Une situation inédite de stabilité depuis le retour de la compagnie milanaise en 2011 qui n'est pas sans poser d'autres difficultés puisque les pneus seront utilisés par des monoplaces de la deuxième année d'une réglementation technique, donc plus performantes que l'an passé, alors qu'ils ont eux-mêmes été conçus en se basant sur des tests réalisés avec des voitures 2018 modifiées. L'entreprise de pneumatiques a d'ores et déjà prévenu du risque de surchauffe et de la nécessité qui sera sienne d'user de l'outil de la pression pour composer avec cette nouvelle donne.

Dans le même temps, Mario Isola, le responsable de la compétition de Pirelli, a également fait part de ses craintes concernant la plus grande prévisibilité des courses. "Le seul aspect négatif que je vois est que nous retirons un peu d'imprévisibilité. C'est quelque chose qui, parfois, pimente un peu le spectacle", a ainsi déclaré Isola, pour Reuters, à l'occasion du salon Autosport International de Birmingham.

Lire aussi :

"Nous voyons qu'à chaque fois qu'il y a quelque chose que les ingénieurs ne peuvent pas prévoir, nous avons de meilleures courses... donc sans l'élément des pneus, nous retirons un peu d'imprévisibilité. Nous savons que les écuries se concentrent autant que possible sur des stratégies à un arrêt. Elles ont également de bonnes données de 2019, donc ça sera probablement légèrement plus simple pour les équipes de mettre en place une stratégie."

Isola s'attend à des monoplaces 2020 plus rapides de 1 à 1,5 seconde au tour par rapport à 2019 en raison du développement mais les simulations des écuries permettront à Pirelli d'ajuster au mieux les pressions pneumatiques. "Nous recevons actuellement les simulations sur la performance attendue et nous allons faire nos calculs pour leur donner les retours sur le niveau d'augmentation de la pression. Ça pourrait être de l'ordre de quelques psi."

partages
commentaires
Crash-tests réussis pour AlphaTauri

Article précédent

Crash-tests réussis pour AlphaTauri

Article suivant

V6 turbo hybrides : la F1 "s'est tiré une balle dans le pied"

V6 turbo hybrides : la F1 "s'est tiré une balle dans le pied"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard
Comment évolue la course au développement en F1 ? Prime

Comment évolue la course au développement en F1 ?

Comme il est de coutume en Formule 1, le Grand Prix d'Espagne a vu l'introduction d'évolutions sur les monoplaces, ce qui nous a donné un meilleur aperçu de la hiérarchie de la saison 2021.

Formule 1
16 mai 2021
Pourquoi Ricciardo peine à s'adapter chez McLaren Prime

Pourquoi Ricciardo peine à s'adapter chez McLaren

Les premiers pas de Daniel Ricciardo chez McLaren ont été difficiles, même si l'Australien semble être sur la bonne voie. Encore faut-il confirmer après une adaptation complexe à sa nouvelle écurie.

Formule 1
15 mai 2021
Comment le drame d'Elio de Angelis a changé la F1 Prime

Comment le drame d'Elio de Angelis a changé la F1

Il y a 35 ans, Elio de Angelis a connu un accident au Circuit Paul Ricard, lequel n'aurait jamais entraîner sa mort, et dont la Formule 1 a tiré des leçons précieuses.

Formule 1
14 mai 2021
Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne Prime

Les changements nécessaires pour adapter Barcelone à la F1 moderne

Ces dernières années, les critiques sont devenues récurrentes envers le circuit de Barcelone, présent au calendrier depuis désormais trente ans. Malgré un spectacle de bonne facture en 2021, notamment grâce à la bataille stratégique entre Mercedes et Red Bull, le tracé catalan a de nouveau affiché ses failles, qui doivent être réparées pour atteindre les objectifs de la F1 actuelle.

Formule 1
13 mai 2021
L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes Prime

L'acteur qui a contribué aux sept titres consécutifs de Mercedes

Mercedes règne en maître sur la Formule 1 depuis le début de l'ère hybride, et c'est en partie grâce à Petronas.

Formule 1
12 mai 2021
Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé Prime

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé

Au volant de la meilleure monoplace du plateau, Jacques Villeneuve n'a pas marqué le moindre point au Grand Prix de Monaco en 1996 et en 1997, avec deux des pires courses de sa carrière. Son père Gilles s'était pourtant illustré en Principauté.

Formule 1
11 mai 2021
Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2021

Après le Grand Prix d'Espagne, quatrième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
10 mai 2021
Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs Prime

Red Bull a besoin que Verstappen fasse moins d'erreurs

Affronter la grande puissance de Mercedes et son atout Lewis Hamilton a toujours exigé le meilleur de Red Bull et de Max Verstappen. Mais après avoir commis quelques erreurs supplémentaires lors du Grand Prix du Portugal, le pilote néerlandais a montré les failles qu’il doit combler s’il veut lutter pour le titre jusqu’à la fin de la saison.

Formule 1
8 mai 2021