Pirelli a identifié les raisons des défaillances de Bakou

Pirelli a dévoilé les conclusions de son enquête, menée après les incidents pneumatiques survenus pendant le Grand Prix d'Azerbaïdjan.

Pirelli a identifié les raisons des défaillances de Bakou

Dix jours après le Grand Prix d'Azerbaïdjan disputé à Bakou, théâtre de deux défaillances pneumatiques qui sont survenues en course, Pirelli a communiqué les raisons de ces deux incidents. Lance Stroll à mi-course, puis Max Verstappen à quelques tours de l'arrivée, avaient tous les deux subi une crevaison à haute vitesse dans la ligne droite principale, entraînant un crash et un abandon. 

Dans un premier temps, Pirelli avait soupçonné des débris pour expliquer ces accidents, sans toutefois avancer officiellement cette cause, qui n'était que supposition. Après enquête approfondie, ce n'est pas le cas. Le manufacturier unique de la Formule 1 précise qu'aucune anomalie ni aucun défaut n'ont été décelés sur les pneus concernés, qui ont également été comparés à d'autres. Dans un communiqué détaillé, la firme italienne explique que ce sont vraisemblablement les conditions d'utilisation des pneus par les équipes qui ont mené à leur défaillance.

"Pirelli, en collaboration avec la FIA, a terminé l'analyse des pneus arrière gauche concernés par les incidents qui ont touché Lance Stroll et Max Verstappen pendant le Grand Prix d'Azerbaïdjan", annonce Pirelli ce mardi soir.

"Cette analyse a également concerné les pneus utilisés pas d'autres voitures pendant la course et qui avaient le même nombre de tours ou plus par rapport à ceux endommagés. Le processus a établi qu'il n'y avait pas de défaut de production ou de qualité sur aucun des pneus, ni aucun signe de fatigue ou de délamination. Les causes des défaillances à l'arrière gauche sur les voitures d'Aston Martin et Red Bull ont clairement été identifiées. Dans chacun des cas, il s'agissait d'une rupture circonférentielle sur le flanc intérieur, qui peut être liée aux conditions de roulage du pneu, bien que les paramètres de départs prescrits (pression minimale et température maximale des couvertures chauffantes) aient été respectés."

Actuellement, les écuries doivent respecter des pressions minimales au moment du départ, mais rien ne permet de surveiller le respect de la limite une fois les monoplaces en piste. C'est ce qui laisse la porte ouverte à des solutions ingénieuses pour contourner la réglementation et satisfaire aux contrôles réalisés à l'arrêt, pour ensuite tenter d'abaisser les pressions et ainsi gagner en performance, ce qui en contrepartie éprouve davantage les pneumatiques.

Pirelli précise donc que de nouveaux protocoles concernant les pressions minimales et les couvertures chauffantes vont être mis en place dès le prochain Grand Prix, ce week-end en France, et que les écuries ont déjà été informées via une directive technique de la FIA. Le contenu détaillé de cette directive n'est pour le moment pas précisé. 

"À la suite de cette analyse, Pirelli a soumis son rapport à la FIA et aux équipes", indique Pirelli. "La FIA et Pirelli se sont mis d'accord sur un nouvel ensemble de protocoles, incluant une directive technique mise à jour et d'ores et déjà distribuée, pour surveiller les conditions opérationnelles pendant un week-end de course. Tout autre action appropriée sera envisagée."

Rapidement, Red Bull Racing a réagi en précisant avoir "travaillé étroitement avec Pirelli et la FIA pendant leur investigation" avant de préciser : "Aucun défaut n'a été trouvé sur la voiture. Nous avons adhéré en permanence aux paramètres pneumatiques prescrits par Pirelli et nous continuerons à suivre leurs directives"

Plus tôt dans la journée, nous vous expliquions les tenants et aboutissants autour de la limite avec laquelle flirtent la plupart des écuries. Des éléments de compréhension à retrouver dans notre article "Après Bakou, les pressions de pneus cristallisent l'attention".

partages
commentaires
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Article précédent

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Article suivant

De nouveaux contrôles de pression des pneus à partir du GP de France

De nouveaux contrôles de pression des pneus à partir du GP de France
Charger les commentaires
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021
La F1 de 2022 vue par les pilotes Prime

La F1 de 2022 vue par les pilotes

La présentation du modèle à l'échelle 1 mettant en lumière les changements pour la saison 2022 était avant tout un événement dédié aux spectateurs et fans de F1. Mais il a aussi intéressé les pilotes.

Formule 1
17 juil. 2021