Red Bull craint un "championnat du monde de comptabilité"

Christian Horner exprime son inquiétude quant à la mise en application du Règlement Financier de 2021.

Red Bull craint un "championnat du monde de comptabilité"

La saison 2021 de Formule 1 marquera la première fois qu'une réglementation financière s'ajoute aux documents sportif et technique, avec pour principal élément la création d'un plafond budgétaire. Ce dernier, initialement positionné à 175 M€ mais ensuite abaissé à 145 M€ à l'unanimité pour faire face à la crise du coronavirus, n'inclut pas les salaires des pilotes, ni ceux des trois autres personnes les mieux payées de chaque équipe, ni les dépenses marketing, entre autres. Il représente néanmoins une baisse conséquente du budget des trois top teams, à savoir Mercedes, Ferrari et Red Bull.

Lire aussi :

"Je pense qu'il y a eu beaucoup de travail, les trois grandes équipes en particulier ont fait beaucoup de concessions, nous avons soutenu ce processus", commente Christian Horner, directeur de Red Bull Racing, pour Motorsport.com. "Nous avons adopté un point de vue pragmatique, pour le bien de notre sport. Cela s'est avéré douloureux dans certains domaines. Mais je pense que dans l'ensemble, cette réglementation va rendre la F1 plus forte, même s'il reste des détails à finaliser."

La principale source d'inquiétude est la capacité de la FIA à véritablement surveiller les dépenses dans un contexte où les écuries sont exploitées de manières très différentes les unes des autres : Red Bull et Toro Rosso font appel à la structure tierce Red Bull Technology pour la fourniture de pièces, tandis que Mercedes, Ferrari et Renault dépendent de grands constructeurs. Des zones d'ombre subsistent, estime Horner.

"Ce sont des choses détaillées, comme la fluctuation des taux de change", analyse le Britannique. "Cette réglementation est compliquée, et il va inévitablement y avoir des choses auxquelles nous n'avons pas réfléchi dans cette toute première version de la réglementation, qu'il va falloir clarifier." Il est vrai que sept équipes sont basées en Angleterre, où la livre sterling est en vigueur, quand Ferrari et AlphaTauri utilisent l'euro en Italie, et Alfa Romeo dépend du franc suisse, ce qui pourrait avoir un impact non négligeable dans la mesure où le plafond budgétaire est fixe dans chaque devise.

Et lorsque nous lui demandons si des problèmes risquent de se présenter au fur et à mesure que la réglementation est mise en œuvre, Horner répond : "Malheureusement, je pense que c'est presque inévitable. J'espère simplement que nous n'allons pas nous retrouver dans un championnat du monde de comptabilité, qui ne se déciderait pas en piste." On ne peut effectivement exclure qu'une écurie soit disqualifiée plusieurs mois après la fin de la saison car elle aurait enfreint le plafond budgétaire.

"Nous devons faire confiance à l'instance dirigeante. Il y a une réglementation que nous nous engageons à respecter, et nous allons nous y tenir. Mais inévitablement, c'est compliqué. Il y a des structures différentes, il y a des écuries qui font parties d'organisations et de constructeurs automobiles. Nous allons dépendre très fortement de la FIA, il faut qu'elle assure que ce soit respecté avec équité."

Propos recueillis par Jonathan Noble

partages
commentaires

Voir aussi :

Ocon : "Il a semblé que tout s'opposait à mon retour"

Article précédent

Ocon : "Il a semblé que tout s'opposait à mon retour"

Article suivant

Sirotkin de retour chez Renault comme réserviste

Sirotkin de retour chez Renault comme réserviste
Charger les commentaires
Pourquoi la F1 doit abolir le point du meilleur tour Prime

Pourquoi la F1 doit abolir le point du meilleur tour

Ce concept est imparfait depuis que la Formule 1 l'a réadopté en 2019, et chaque semaine qui passe tend à montrer qu'accorder un point pour le meilleur tour en course est une mauvaise idée.

Bottas, dans le piège et sur un fil Prime

Bottas, dans le piège et sur un fil

Le Grand Prix de France n'est qu'une preuve de plus du rôle à la fois central que pourrait occuper mais aussi des problèmes que risque de poser (et de se poser) Valtteri Bottas chez Mercedes.

Formule 1
22 juin 2021
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
21 juin 2021
Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021