Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Course dans
09 Heures
:
31 Minutes
:
44 Secondes
23 oct.
Prochain événement dans
25 jours
31 oct.
Prochain événement dans
33 jours
13 nov.
Prochain événement dans
46 jours
04 déc.
Prochain événement dans
67 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
75 jours

Pourquoi McLaren n'a finalement pas fait appel contre Racing Point

partages
commentaires
Pourquoi McLaren n'a finalement pas fait appel contre Racing Point
Par :

McLaren a expliqué les raisons pour lesquelles l'écurie n'a pas confirmé son appel contre la décision prise par les commissaires dans l'affaire Racing Point.

Racing Point a écopé d'un retrait de 15 points au championnat des constructeurs 2020 et d'une amende de 400'000 € pour l'utilisation d'écopes de frein arrière au design similaire à celles de la Mercedes W10, alors que la structure de Silverstone s'est ouvertement inspirée de la monoplace Championne du monde en titre pour concevoir sa RP20. Elle a affirmé avoir travaillé à partir de photos, tandis que Mercedes a confirmé la fourniture de données par ses soins.

Quatre écuries rivales ont manifesté leur intention de faire appel de ce verdict jugé trop laxiste, à savoir McLaren, Williams, Renault et Ferrari, dans un contexte où les équipes n'avaient que 24 heures pour déclarer cette intention mais 96 heures pour confirmer l'appel. McLaren et Williams ne l'ont pas fait, tandis que Renault et Ferrari se sont bel et bien engagés dans cette bataille juridique qui sera tranchée par la Cour d'Appel Internationale de la FIA.

Lire aussi :

Or, Nikolas Tombazis, responsable monoplace à la FIA, a récemment annoncé que la réglementation 2021 allait être modifiée pour interdire la copie d'une voiture à grande échelle, d'où la satisfaction de McLaren et la non-confirmation de son appel.

"Nous avons déclaré notre intention de faire appel le week-end dernier afin de gagner du temps pour comprendre les détails, et aussi pour comprendre ce que la F1 et la FIA veulent globalement faire à ce sujet", explique Andreas Seidl, directeur d'équipe. "Le plus important pour nous était un engagement et accord clairs de la FIA et de la F1 sur leur volonté d'interdire la copie d'envergure à l'avenir."

"Nous avons eu cet accord avec l'annonce de Nikolas vendredi [07/08] à Silverstone et avec d'autres informations reçues mardi. Par conséquent, nous avons tout ce qui est important pour McLaren quant à l'existence de notre écurie à l'avenir et l'assurance que nous puissions être compétitifs à l'avenir. C'est ce que nous voulions." Des précisions supplémentaires ont été données la semaine dernière par le secrétaire général de la FIA pour le sport automobile, Peter Bayer, indiquant que le règlement allait "expressément empêcher les équipes d'utiliser la photographie ou d'autres techniques de rétro-ingénierie pour copier de grandes parties des voitures d'autres équipes".

"Maintenant, il est important que nous consacrions à nouveau notre énergie sur notre propre écurie, car nous avons encore du pain sur la planche", conclut Seidl, qui s'exprimait avant le Grand Prix d'Espagne, où McLaren a marqué neuf points. L'écurie poursuit la lutte avec Racing Point et Ferrari au championnat des constructeurs.

Voir aussi :

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2020

Article précédent

Les notes du Grand Prix d'Espagne 2020

Article suivant

Red Bull : La restriction des modes moteur est "saine" pour la F1

Red Bull : La restriction des modes moteur est "saine" pour la F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes McLaren , Racing Point
Auteur Benjamin Vinel