Passer en Q2 s'annonce "difficile" pour Racing Point

partages
commentaires
Passer en Q2 s'annonce "difficile" pour Racing Point
Par :
30 mars 2019 à 09:39

Le Grand Prix de Bahreïn n'a pas commencé sous les meilleurs auspices pour l'écurie Racing Point et ses pilotes Sergio Pérez et Lance Stroll.

Sergio Perez, Racing Point RP19
Sergio Perez, Racing Point
Sergio Perez, Racing Point RP19
Sergio Perez, Racing Point
Sergio Perez, Racing Point RP19
Lance Stroll, Racing Point RP19

Lors des deux premières séances d'essais libres sur le circuit de Sakhir, les deux RP19 étaient solidement calées en deuxième moitié de classement : Sergio Pérez 14e et Lance Stroll 18e en EL1, puis 14e et 17e respectivement lors d'une deuxième séance où ils ne devançaient que les Williams, les Alfa Romeo victimes de problèmes techniques et la Renault de Daniel Ricciardo.

"Cela n'a pas été la meilleure des journées pour nous", déplore Pérez. "Je crois que le circuit met davantage en évidence nos limites actuelles. Nous semblons être plus loin qu'à Melbourne mais nous travaillons dur. Espérons pouvoir trouver quelques dixièmes ce soir [vendredi, ndlr], et un bon équilibre, dans l'espoir de nous rapprocher un peu."

"Je ne m'attends pas à ce que nous passions en Q3 demain, à moins que comme à Melbourne, la plupart des équipes se plantent. Le week-end s'annonce difficile. Mais nous allons faire de notre mieux pour voir si nous pouvons marquer des points."

Lire aussi :

Racing Point n'a donc toujours pas trouvé de solution à ses maux, l'introduction d'un tout nouveau package au Grand Prix d'Australie (après l'utilisation d'une version intermédiaire en essais hivernaux) n'ayant pas encore porté ses fruits.

"Je pense que l'évolution n'a pas apporté ce que nous espérions", avait alors déclaré Pérez, interrogé par Motorsport.com. "Nous sommes donc dans une position similaire à celle de Barcelone. C'est la première fois que nous l'utilisons donc il y a beaucoup à apprendre sur ce package. Voyons voir ce que nous pourrons trouver pour la prochaine course."

La prochaine course en question, celle de Bahreïn, s'annonce donc compliquée. À vrai dire, même la première phase des qualifications devrait représenter un challenge. Car de l'aveu du Mexicain, "ce sera difficile" de passer en Q2. "Il nous faut vraiment faire un tour parfait dès la Q1 afin d'atteindre la Q2. Je ne pense pas que nous ayons beaucoup de temps dans la poche. Nous verrons ce soir si nous pouvons y faire quoi que ce soit."

Quant à Lance Stroll, il s'est fait remarquer par un tête-à-queue à la sortie du virage 4, lequel s'est achevé par un léger contact avec le mur. Le Canadien a-t-il abusé du vibreur ? "J'ai perdu le contrôle avant le vibreur, donc... j'ai juste réaccéléré un peu tôt", indique Stroll, toujours peu loquace.

Propos recueillis par Edd Straw et Oleg Karpov

Article suivant
Pérez : Stroll est plus rapide qu'Ocon et Hülkenberg en course

Article précédent

Pérez : Stroll est plus rapide qu'Ocon et Hülkenberg en course

Article suivant

Point du meilleur tour, consignes : les clarifications de Ferrari

Point du meilleur tour, consignes : les clarifications de Ferrari
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Pilotes Sergio Pérez Boutique , Lance Stroll Boutique
Équipes Racing Point
Auteur Benjamin Vinel
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu