R. Schumacher ne veut tirer aucune conclusion de la victoire de Bottas

partages
commentaires
R. Schumacher ne veut tirer aucune conclusion de la victoire de Bottas
Par :
21 mars 2019 à 16:35

Pour Ralf Schumacher, la victoire de Valtteri Bottas au Grand Prix d'Australie 2019 de F1 n'est "ni plus ni moins" que la résultante d'un bon week-end et il se refuse à toute interprétation à plus long terme.

La victoire de Valtteri Bottas a mis fin à une disette de 21 courses, les 21 épreuves de la saison 2018 de Formule 1. Le Finlandais est d'ailleurs devenu le premier pilote de l'Histoire à remporter la dernière course d'une saison (2017), à connaître un exercice suivant sans succès puis à gagner la première manche de la troisième année (2019).

Il faut dire qu'à Melbourne le Finlandais a su prendre l'avantage très rapidement en partant de la deuxième position, sur un tracé qui ne favorise pas les dépassements. En sus, il a bénéficié d'un coup du sort avec la perte par Lewis Hamilton d'une pièce du fond plat dès le quatrième tour, empêchant le Britannique de pouvoir répondre au rythme impeccable de son équipier. Enfin, sa stratégie a terminé de donner à cette victoire des allures de triomphe et de doigt d'honneur envers les critiques qui se sont abattues sur lui ces derniers mois.

Lire aussi :

Pour autant, est-ce l'avènement d'un Bottas nouveau, véritable candidat au titre jusqu'au bout ? Ralf Schumacher préfère attendre, comme il l'explique dans le podcast allemand Starting Grid powered by Formel1.de, réalisé en collaboration avec Motorsport.com. "Il a été extrêmement fort ce week-end dans les mêmes conditions, même un peu plus fort que Lewis. Mais on ne devrait pas trop interpréter, parce que Lewis a eu un problème avec le fond plat."

"Mais même si Lewis n'avait pas eu de problèmes, ça aurait été difficile pour lui de battre Bottas, même avec un meilleur départ. Le départ n'avait pas grand-chose à voir avec le [problème de] fond plat, n'est-ce pas ? Valtteri était dans une meilleure position dès le départ. Même avec une bonne voiture, je ne vois pas comment Lewis l'aurait battu ce week-end."

"Je dirais que c'était juste un bon week-end pour lui, ni plus ni moins. Je n'interpréterais pas trop. Il a montré en qualifications qu'il est au niveau de Hamilton, mais au final il était quand même à un dixième parce qu'il a commis l'erreur habituelle. Sans le fond plat et le départ, ça aurait été comme d'habitude, j'en suis sûr. Donc : oui, c'est super qu'il l'ait fait mais nous n'avons pas un nouveau Bottas. J'en serais très surpris."

"Il n'avait pas vraiment de pression à Melbourne"

L'ancien pilote Jordan, Williams et Toyota doute du fait que le Finlandais puisse maintenir dans la durée un niveau de compétitivité lui permettant de rivaliser avec son équipier. "Il a assurément besoin de la dynamique. Aucun doute à ce sujet après l'an passé. Et c'est un pilote qui, de toute façon, peut être extrêmement rapide, mais il n'est pas tellement régulier et notamment sous la pression."

"Il n'avait pas vraiment de pression à Melbourne parce qu'il a pu mener. La force de Lewis c'est sa constance, son intelligence de course, sa capacité à faire les tours rapides au bon moment. Je souhaite que [Bottas] puisse maintenir ça. Mais je serais très surpris qu'il ait appris ça pendant l'hiver. Au final, c'est aussi une question de caractère. Mais il a quand même réalisé une belle course. Je suis très heureux pour lui."

Lire aussi :

Enfin, quand la question lui est posée de savoir s'il avait déjà été aussi agacé par les critiques reçues, à l'image de Bottas qui a lancé un "Allez vous faire foutre" cinglant après la course, Schumacher répond : "Je ne suis pas le gars qui fait ça. Je n'étais assurément pas le pilote le plus commode, également envers les médias, parce que je n'étais pas d'accord avec beaucoup de choses [qu'ils écrivaient]. C'est pourquoi je le comprends."

"Je pense qu'il est très tôt pour faire ça [le message radio], mais peut-être qu'il en avait juste besoin pour lui. Très bien. Je souhaite que ça dure pour lui. Sinon il va avoir droit à la réponse relativement rapidement."

Article suivant
Les éléments qui ont handicapé Ferrari en Australie

Article précédent

Les éléments qui ont handicapé Ferrari en Australie

Article suivant

Un show F1 à Disneyland puis dans toute la France

Un show F1 à Disneyland puis dans toute la France
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Catégorie Course
Pilotes Ralf Schumacher , Valtteri Bottas Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Fabien Gaillard
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu