Que Red Bull continue le développement 2021 n'inquiète pas Verstappen

Max Verstappen fait le point sur la saison 2021 de Formule 1 au terme de la trêve estivale.

Que Red Bull continue le développement 2021 n'inquiète pas Verstappen

La course au développement est un aspect clé de la compétition en Formule 1, encore plus dans le contexte d'une toute nouvelle réglementation technique en 2022. La plupart des écuries concentrent déjà l'essentiel de leurs ressources sur le modèle de l'an prochain afin d'entamer la nouvelle ère au mieux ; c'est le cas de Mercedes, qui a apporté ses dernières évolutions à la W12 avant la trêve estivale, à Silverstone.

En revanche, chez Red Bull, le développement va se poursuivre lors des semaines à venir, de manière compréhensible puisque l'écurie basée à Milton Keynes est en lutte pour le titre pour la première fois depuis la saison 2013 de Formule 1. Est-ce cependant source d'inquiétude quant aux ressources allouées au projet de l'an prochain ? "À vrai dire, je ne pense pas", répond Max Verstappen pour Motorsport.com dans un événement organisé par Puma. "Nous avons déjà suffisamment de gens qui travaillent aussi sur la voiture de l'an prochain. Donc pour l'instant… Nous pouvons en parler longtemps, mais je ne sais pas à quel point ce sera bon ou mauvais l'an prochain. Personne ne le sait, j'imagine qu'il va juste falloir attendre de voir."

Lire aussi :

Verstappen va en tout cas s'efforcer de remettre sa saison sur le droit chemin après avoir été victime de deux accrochages au premier tour lors des deux derniers Grands Prix, où il n'a marqué que cinq points quand son rival Lewis Hamilton en a engrangé 45 et s'est emparé de la tête du championnat. Le Néerlandais disposera d'un public acquis à sa cause lors des deux prochaines épreuves, à Spa-Francorchamps et à Zandvoort, mais il n'est pas convaincu que Red Bull aura l'avantage sur la piste belge, même si les évolutions pourraient faire pencher la balance plus nettement en faveur de la RB16B d'ici la fin de la saison.

"À Spa, il y a beaucoup de portions qui se passent à fond désormais, donc ça va être un peu compliqué pour nous, mais jusqu'à présent cette année nous sommes bien plus compétitifs partout. J'espère que ce sera pareil ici", commente Verstappen.

"Je pense que chaque circuit est un peu différent. Nous savions de l'an dernier que nous manquions aussi un peu de puissance et bien sûr d'adhérence globale de la voiture. Je pense que nous avons beaucoup amélioré ces deux domaines. Certaines pistes ont été relativement bonnes pour nous, d'autres ont été relativement bonnes pour eux."

"En fin de compte, vous savez, de notre côté… Nous avons eu beaucoup de bons résultats mais aussi pas mal de malchance, avec bien sûr la course de Bakou, et bien sûr les deux dernières courses où nous avons perdu beaucoup de points. Beaucoup de choses restent en jeu. Je pense que c'est très serré. Certes, les deux dernières courses ont été à l'avantage de Mercedes avec leurs dernières évolutions, mais nous savons aussi avoir encore plusieurs choses à venir. Et j'espère que cela nous donnera un peu plus de temps au tour."

Propos recueillis par Koen Sniekers

partages
commentaires
Alonso et Alpine confirment leur entente pour 2022
Article précédent

Alonso et Alpine confirment leur entente pour 2022

Article suivant

Mercedes 2022 : rien de neuf pour Bottas et Russell, sereins

Mercedes 2022 : rien de neuf pour Bottas et Russell, sereins
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021