Alonso et Alpine confirment leur entente pour 2022

Fernando Alonso sera toujours chez Alpine aux côtés d'Esteban Ocon pour la saison 2022 de Formule 1.

Alonso et Alpine confirment leur entente pour 2022

Le doute n'était vraiment pas de mise, mais il a le mérite d'être définitivement levé. De retour en Formule 1 cette année avec Alpine, Fernando Alonso poursuivra l'aventure en 2022. Une prolongation qui a tout l'air d'une activation d'option puisque son arrivée avait été annoncée il y a un an "pour plusieurs saisons".

L'année prochaine, qui sera marquée par l'arrivée de la nouvelle réglementation technique, l'écurie française pourra donc compter sur un duo de pilotes intégralement reconduit puisque Esteban Ocon a prolongé son contrat jusqu'en 2024 avant l'été. 

Alpine insiste sur sa volonté de maintenir un line-up offrant "le juste équilibre entre jeunesse et expérience". Alonso est aujourd'hui le deuxième pilote le plus expérimenté du plateau derrière Kimi Räikkönen, comptant avant ce week-end en Belgique 322 Grands Prix, dont 32 victoires, 97 podiums et deux titres mondiaux.

"Nous sommes ravis de confirmer la présence de Fernando au côté d’Esteban l’an prochain", annonce ce jeudi Laurent Rossi, PDG d'Alpine. "Il s’agit pour nous d’un duo parfait, figurant parmi les meilleurs de la grille. Ils travaillent de manière extrêmement complémentaire, offrant à la fois talent brut et vitesse, mais aussi un formidable esprit d’équipe à l’origine de notre premier succès en Hongrie. Fernando nous a tous impressionnés depuis son retour en début d’année. Son dévouement, son travail et sa détermination à tirer le meilleur de l’équipe sont incroyables à voir. Sa performance en Hongrie était un nouvel exemple de son expérience tout en rappelant à tout le monde à quel point il était talentueux."

"Je suis convaincu que nous pouvons grandement bénéficier de sa perspicacité et de son expérience au moment d’entrer dans la phase finale de développement et d’optimisation du châssis et du groupe propulseur pour 2022. Il partage notre faim de victoire et met tout en œuvre pour la traduire en performances. Nous devons cependant nous concentrer pour l’instant sur notre seconde moitié de saison en tirant le maximum de chaque course pour nous assurer de finir le plus haut possible au championnat constructeurs. Cela nous placera dans une excellente position pour l’année prochaine et des opportunités qui en découleront."

Onzième du championnat à l'heure actuelle, Fernando Alonso est entré dans les points à huit reprises depuis le début de la saison, avec pour meilleur résultat sa quatrième place lors du dernier Grand Prix, en Hongrie. Alors qu'il vient de fêter ses 40 ans, il se réjouit de continuer au plus haut niveau. 

"Je me suis senti chez moi dès mon retour dans l’écurie en étant accueilli à bras ouverts", insiste le pilote espagnol. "C’est un plaisir de travailler à nouveau avec des esprits parmi les plus brillants de notre sport à Enstone et Viry-Châtillon. Cette saison est piégeuse pour tout le monde, mais nous avons affiché de beaux progrès de façon collective et le résultat en Hongrie est un bon exemple de cette progression. Nous voulons connaître d’autres moments positifs cette saison, mais également dès l’année prochaine avec les changements règlementaires à venir en Formule 1. Je suis un grand partisan des règles plus équitables et des nouveautés dans la discipline, donc la saison 2022 représente une opportunité en or. J’attends avec impatience la suite de l’année, mais aussi de représenter Alpine aux côtés d’Esteban en 2022."

Lire aussi :

partages
commentaires
La victoire d'Ocon répond au "club des milliardaires" décrié par Hamilton

Article précédent

La victoire d'Ocon répond au "club des milliardaires" décrié par Hamilton

Article suivant

Que Red Bull continue le développement 2021 n'inquiète pas Verstappen

Que Red Bull continue le développement 2021 n'inquiète pas Verstappen
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021