Red Bull : La menace Force India dépend des circuits

partages
commentaires
Red Bull : La menace Force India dépend des circuits
Par : Lawrence Barretto
18 juin 2017 à 12:41

Le directeur de Red Bull, Christian Horner, estime que la menace opposée par Force India est seulement liée au circuit.

Christian Horner, Team Principal Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13, Sergio Perez, Sahara Force India VJM10 et Esteban Ocon, Sahara Force India VJM10
Robert Fearnley, Team Principal adjoint Sahara Force India F1 Team et Christian Horner, Team Principal Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13, Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM10, Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13, Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM10, Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H, Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM10, Esteban Ocon, Sahara Force India F1 VJM10, Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17

Sergio Pérez et Esteban Ocon étaient à la chasse au podium lors du Grand Prix du Canada, derrière la Red Bull de Daniel Ricciardo, troisième. Au final, ils ont terminé cinquième et sixième, dépassés par la Ferrari de Sebastian Vettel en fin de course.

Force India a désormais 71 points, sécurisant encore plus sa quatrième place au classement constructeurs, lors d'une saison où les VJM10 sont entrées dont les points à 12 reprises sur 14 tentatives.

Horner a salué la forme de Force India tout en soulignant que le Circuit Gilles Villeneuve convenait particulièrement à ses rivaux. Interrogé concernant cette menace, le technicien britannique a déclaré : "Je pense que ça sera spécifique à certains circuits."

"Lors des deux prochaines courses [Azerbaïdjan et Autriche], je suis sûr que Williams et Force India seront compétitifs. Force India était à portée de Ferrari aujourd'hui, donc ils étaient très compétitifs dimanche. Stroll [qui a terminé neuvième] était compétitif aussi. L'influence de l'unité de puissance sur ce genre de circuit est significative, donc il y a parfois un léger rééquilibrage des performances."

Horner a concédé que les prochaines courses à Bakou et au Red Bull Ring, à moyen voire faible appui, n'allaient pas appuyer sur les forces de l'écurie. Cependant, il tire confiance du fait que Red Bull s'est bien comporté au Canada, Max Verstappen ayant pris un bon départ de la cinquième à la deuxième place et s'étant battu pour la tête de course avant un abandon sur défaillance de la batterie, alors que Ricciardo est lui monté sur le podium.

"Les deux prochaines courses seront difficiles pour nous", ajoute le directeur. "Mais ce dont je suis heureux est la performance que nous avons apportée à la voiture. [...] Max était à une deuxième place compétitive quand il a abandonné. On peut le voir en qualifications, nous nous rapprochons, surtout en Q1 et Q2, avant que les moteurs ne soient à pleine puissance en Q3. Sur un circuit dont nous savons qu'il appuie sur nos faiblesses, nous sommes repartis avec un autre podium."

Article suivant
La Malaisie ouverte au retour de la F1 si le spectacle s'améliore

Article précédent

La Malaisie ouverte au retour de la F1 si le spectacle s'améliore

Article suivant

Quand Will Stevens avait signé chez Honda F1

Quand Will Stevens avait signé chez Honda F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing Boutique , Force India
Auteur Lawrence Barretto
Type d'article Actualités