Renault compte égaler Red Bull d'ici 2019

partages
commentaires
Renault compte égaler Red Bull d'ici 2019
Par : Ben Anderson
2 mars 2018 à 08:01

Renault Sport F1 Team a encore du chemin à parcourir avant de retrouver les sommets en Formule 1, mais compte bien égaler la référence que représente Red Bull Racing d'ici 2019.

Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team R.S. 18
Christian Horner, Red Bull Racing Team Principal et Cyril Abiteboul, directeur général Renault Sport F1
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18
Cyril Abiteboul, directeur général Renault Sport F1 lors de la conférence de presse
Carlos Sainz Jr., Renault Sport F1 Team RS18
Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team R.S. 18

Voilà près d'une décennie que Red Bull est la plus compétitive des équipes motorisées par le Losange, tandis que ce dernier poursuit la restructuration de son écurie d'usine.

Neuvième en 2016 lors d'une saison fortement impactée par les difficultés financières qu'avait connues Lotus, Renault s'est hissé au sixième rang de la hiérarchie mondiale l'an passé et compte bien poursuivre sa marche en avant, d'autant que sa monoplace était la quatrième plus rapide en fin de campagne.

En 2018, la structure d'Enstone fera face à la concurrence non seulement de Red Bull mais aussi de McLaren, sa nouvelle équipe cliente, qui pourrait prendre l'avantage. L'objectif de Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing, est donc de réduire l'écart pour faire jeu égal dès la saison prochaine.

"Nous savons avoir un déficit considérable sur Red Bull au niveau du châssis – de l'aérodynamique et de la plateforme mécanique", déclare Abiteboul à Motorsport.com. "Nous connaissons très bien Red Bull et c'est un point de comparaison fantastique. Je pense qu'ils ont l'un des meilleurs châssis, si ce n'est le meilleur. Nous verrons ce qu'ils ont trouvé. McLaren est davantage une inconnue pour nous, parce qu'ils avaient un châssis différent, un moteur différent et des pilotes différents, donc c'est difficile de comparer. Ce sera un point de comparaison intéressant."

"Je pense qu'en termes de capacité globale, nous devrions pouvoir les égaler dans le courant de l'année. Cela dit, ce sont des organisations très stables, qui sont très bien structurées, très bien organisées, très bien financées. Nous restons encore en chantier, nous sommes encore en train de nous développer et de construire notre propre équipe. Je pense que ce n'est pas avant 2019 que nous serons en position de les égaler pleinement, même si j'aimerais voir un très faible écart entre eux et nous cette année."

Propos recueillis par Ben Anderson

 
Prochain article Formule 1
Hamilton ne se formalise pas de son manque de roulage

Article précédent

Hamilton ne se formalise pas de son manque de roulage

Article suivant

Stats Barcelone - Le bilan détaillé de la première semaine d'essais

Stats Barcelone - Le bilan détaillé de la première semaine d'essais
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Auteur Ben Anderson
Type d'article Actualités