Formule 1
02 juil.
-
05 juil.
EL3 dans
19 Heures
:
23 Minutes
:
37 Secondes
C
GP de Styrie
09 juil.
-
12 juil.
EL1 dans
6 jours
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
13 jours
C
GP du 70e Anniversaire
06 août
-
09 août
EL1 dans
34 jours
13 août
-
16 août
EL1 dans
41 jours
27 août
-
30 août
EL1 dans
55 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
62 jours

Renault introduit son évolution moteur, pénalités à la clé

partages
commentaires
Renault introduit son évolution moteur, pénalités à la clé
Par :
30 août 2019 à 08:23

Les deux pilotes Renault écoperont de pénalités sur la grille de départ du Grand Prix de Belgique, où l'écurie française a choisi d'introduire son évolution moteur.

À l'instar de Honda et Mercedes, qui l'ont annoncé hier, Renault F1 Team va également introduire une évolution moteur ce week-end à l'occasion du Grand Prix de Belgique. La Spec C de l'unité de puissance conçue à Viry-Châtillon sera installée sur les deux monoplaces de Daniel Ricciardo et Nico Hülkenberg, ce qui entraînera des pénalités sur la grille de départ pour les deux hommes. 

Les quotas au niveau du V6 ayant déjà été atteints dans le clan tricolore, ce changement du moteur à combustion interne (ICE) provoquera un recul de cinq places sur la grille. Pour le moment, l'écurie d'Enstone devrait se limiter à ce changement. En revanche, la sanction sera aggravée si d'autres composants du groupe propulseur sont concernés, et se transformera en un renvoi en fond de grille en cas de changement complet de l'unité de puissance. Renault espère gagner encore en performance et en fiabilité avec cette évolution, qui est logiquement introduite sur un tracé où les opportunités de dépassement sont nombreuses. 

Lire aussi :

Cette nouvelle spécification est également mise à disposition de McLaren, son écurie cliente, qui a dévoilé ses intentions uniquement ce vendredi matin. Carlos Sainz disposera de l'évolution, mais pas Lando Norris, ce qui impliquera une pénalité sur la grille. "Nous avons la Spec C disponible pour les deux voitures", explique à Motorsport.com Andreas Seidl, directeur de McLaren. "Nous débutons les EL1 avec la Spec C pour Carlos. Nous devons encore décider comment l'utiliser pour le reste du week-end ainsi que jusqu'à la fin de la saison. Au final, il s'agit d'augmenter le nombre de composants disponibles jusqu'à la fin de l'année afin d'éviter de nouvelles pénalités. Cela veut dire que Carlos va écoper d'une pénalité ici."

Une chose est sûre, la grille de départ du Grand Prix de Belgique devrait être largement chamboulée après les qualifications puisque Alexander Albon (Red Bull) et Daniil Kvyat (Toro Rosso) écoperont également de pénalités en optant pour la nouvelle version du moteur Honda. 

Avec Filip Cleeren  

Article suivant
Kvyat comprend pourquoi Red Bull a choisi Albon

Article précédent

Kvyat comprend pourquoi Red Bull a choisi Albon

Article suivant

Deux semaines "déterminantes" pour l'avenir de Grosjean en F1

Deux semaines "déterminantes" pour l'avenir de Grosjean en F1
Charger les commentaires