Renault - Palmer déterminé à inscrire de nouveaux points

partages
commentaires
Renault - Palmer déterminé à inscrire de nouveaux points
Par : Fabien Gaillard
6 nov. 2016 à 09:38

Alors que leur avenir reste en suspens, les deux pilotes Renault se projettent vers le Grand Prix du Brésil, pour ce qui sera pour l'un d'entre eux ou même pour les deux leur avant-dernière course avec le losange.

Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team RS16
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team RS16
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team R.S.16 et Jenson Button, McLaren Honda F1 Team MP4-31

Kevin Magnussen a déjà eu la chance de prendre part à la course disputée à Interlagos en Formule 1, avec McLaren en 2014, un circuit qu'il apprécie tout particulièrement, et notamment pour son histoire. "Le Brésil constitue un week-end légendaire. Il y a tant à dire."

"Beaucoup de mes idoles ont couru à Interlagos. C’était toujours la dernière course durant mon enfance et il y avait cette ambiance de couronnement. C’est dommage que ce ne soit plus le cas, j’estime que cela devrait l’être, mais le week-end n’en est pas moins fantastique."

"J’en connais beaucoup sur le circuit, l’un des plus célèbres et véritablement enraciné dans l'histoire de la F1. Le tracé est court, un peu comme en kart où l’on a tout le temps l’impression de tourner, avec un rythme fluide. Tout comme Austin, Interlagos fait partie de ces rares pistes dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. C’est cool que ces deux épreuves soient proches au calendrier."

"Dès le premier virage, le circuit est vraiment excitant. Il y a pas mal d’occasions de dépassement, surtout dans le premier secteur. C'est une piste pour les vrais pilotes, assez bosselée, et les réglages y seront cruciaux pour tirer le meilleur de chaque tour."

"Les fans sud-américains adorent aussi la F1. J’ai donc hâte d’y être. Mais en tant que pilote, le Brésil reste une course comme les autres, et nous donnerons tout ce que nous avons pour obtenir un résultat décent avec l'équipe."

La bonne dynamique de la seconde moitié de saison

Quant à Jolyon Palmer, il s'agira de son premier Grand Prix de Brésil complet après avoir effectué les EL1 avec Lotus en 2015, avec l'espoir de pouvoir capitaliser sur les performances plus convaincantes de Renault des dernières semaines.

"Je me sens bien pour le Brésil. Nous devrions simplement y poursuivre la bonne dynamique de cette seconde moitié de saison. C'était dommage de manquer les qualifications la dernière fois. Nous aurions pu démontrer une amélioration sensible et obtenir l’une de mes meilleures places sur la grille, mais nous nous sommes rattrapés le dimanche."

 

"Cela fait désormais longtemps que le rythme de course est bon, celui en qualifications l’est de plus en plus. Nous avons eu des batailles décentes avec les McLaren au Mexique, donc je crois que nous pouvons être assez confiants au moment d’aller au Brésil. La voiture s'améliore à chaque manche, je pilote assez bien et j'en tire de plus en plus. Avec cela et le fait que le Brésil est un beau circuit, j'espère un week-end positif."

"La saison est passée si vite. Nous devons tout simplement tout donner. J'aimerais à nouveau finir dans les points avant la fin de l'année. Je vais donc attaquer pour cela tout au long des deux dernières épreuves."

Article suivant
Ecclestone - Le changement de management, c'est pas maintenant

Article précédent

Ecclestone - Le changement de management, c'est pas maintenant

Article suivant

Moteur 2016 - Sauber assume son choix pour miser sur le châssis

Moteur 2016 - Sauber assume son choix pour miser sur le châssis
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Brésil
Lieu Autódromo José Carlos Pace
Pilotes Jolyon Palmer , Kevin Magnussen
Équipes Renault F1 Team
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Preview