Renault "toujours sous pression" avant Abu Dhabi

Pour sauver les meubles d'une saison 2019 en dents de scie, Renault devra batailler à Abu Dhabi afin de préserver sa cinquième place au championnat constructeurs face à Toro Rosso.

Renault "toujours sous pression" avant Abu Dhabi

Comme si le fait d'avoir échoué dans son objectif de confirmer sa quatrième place au championnat constructeurs n'était pas suffisant, Renault doit aborder le dernier Grand Prix de la saison en position de défense. Car la course mouvementée d'Interlagos est passée par là, et les 19 points qu'y a inscrits Toro Rosso ont dangereusement rapproché l'équipe italienne de la cinquième place occupée par l'écurie française.

Lire aussi :

C'est donc avec un matelas à la fois confortable et fragile de huit points que le Losange doit aborder le rendez-vous de Yas Marina. Daniel Ricciardo y voit une aubaine pour maintenir tout le monde en état d'alerte, tandis que son patron estime qu'il s'agira du dernier acte d'une "saison 2019 difficile" passée au sein d'un milieu de grille plus resserré que jamais.

"La dernière course de l’année est l’occasion de revenir sur une saison 2019 difficile", confie le directeur général Cyril Abiteboul. "Nous avons connu des moments forts, comme notre double entrée dans les points en Italie et nos bons résultats au Mexique, aux États-Unis et au Brésil, mais aussi un début de saison décevant émaillé de nombreux problèmes et des passages à vide où nous avons dû puiser dans nos ressources."

"Nous abordons la finale à Abu Dhabi en étant toujours sous pression. La cinquième place du championnat constructeurs est en jeu et nous faisons face à une concurrence féroce pour maintenir notre position. Nous sommes confiants dans notre capacité à obtenir les résultats dont nous avons besoin ce week-end, mais nous savons que le peloton est serré et que les courses sont très ouvertes."

Le Grand Prix d'Abu Dhabi sera également celui du dernier tour de piste de Nico Hülkenberg avec l'écurie française. Après trois saisons, 61 départs et 149 points inscrits sous les couleurs d'Enstone, l'Allemand aura à cœur de terminer sur une bonne note pour parfaire ce bilan, malheureusement pour lui vierge de tout podium.

"Mes trois années avec Renault seront gravées dans ma mémoire", promet celui qui sera sans volant en F1 en 2020. "Il y a eu des hauts et des bas, mais j’y ai apprécié mon rôle. Nous avons eu d’excellents résultats et des moments où nous les avons 'presque' atteints, mais je me souviendrai très longtemps de tous. J’aimerais remercier tous les membres de l’équipe, y compris mes ingénieurs et mes mécaniciens, pour leurs efforts sur les 61 dernières courses. Il nous en reste une et nous donnerons tout pour aller chercher le meilleur résultat possible."

partages
commentaires
Ferrari : "Terminer deuxième ne sera jamais suffisant"

Article précédent

Ferrari : "Terminer deuxième ne sera jamais suffisant"

Article suivant

Seidl intransigeant avec le devoir d'humilité chez McLaren

Seidl intransigeant avec le devoir d'humilité chez McLaren
Charger les commentaires
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021