Ricciardo sous le choc après son élimination en Q2

Daniel Ricciardo peine à trouver une explication à sa 13e position aux qualifications du Grand Prix de Styrie, neuf places derrière son coéquipier Lando Norris.

Ricciardo sous le choc après son élimination en Q2

Dès les premiers tours de roue du week-end du Grand Prix de Styrie, Daniel Ricciardo a été très performant. Mais en dépit de sa deuxième place en Essais Libres 2, le pilote McLaren est une nouvelle fois passé à côté de ses qualifications. En entrant dans le top 3, Lando Norris a facilement validé son ticket pour la Q3, or son coéquipier n'a pas pu faire mieux que le treizième temps, avec plus d'une demi-seconde de retard.

Lire aussi :

Cette perte de performance en l'espace d'une nuit est d'autant plus frustrante pour Ricciardo car l'Australien n'en connaît pas l'origine. "En fait, c'est un peu un mystère", a-t-il répondu. "Nous étions rapides [vendredi]. Je sais que ce ne sont que des essais, je ne m'attendais pas à me battre pour la pole position. Mais nous étions très à l'aise. [En qualifications], nous avons pris la piste et nous étions une seconde plus lent, à peu près. Je pense que les qualifications sont aussi une conséquence [des EL3], nous n'étions pas dans le rythme."

"Pourquoi ? Je ne sais pas. C'est vraiment frustrant. Nous allons évidemment essayer de comprendre pourquoi et comment ça n'a pas marché. Ce n'est pas comme si nous avons perdu beaucoup de temps à un endroit particulier. C'est partout sur le circuit. J'ai eu l'impression de ne pas pouvoir exploiter tout le potentiel de la voiture."

Compte tenu du rythme de Ricciardo le vendredi, McLaren n'a pas jugé utile de modifier tous les réglages de la MCL35M en marge des qualifications. Selon l'ancien pilote Renault, sa contre-performance s'explique par les difficultés éprouvées en tentant d'approcher la limite.

"Nous avons un peu peaufiné les réglages", a-t-il ajouté. "Mais rien de fou, rien qui puisse expliquer notre performance. Dans les portions rapides, j'ai essayé de garder un peu plus de vitesse. Mais j'ai aussi senti que je me rapprochais des limites de la piste et j'avais vraiment du mal à ne pas les dépasser. À ce moment-là, j'ai senti que j'étais à la limite. Mais les temps au tour n'ont jamais vraiment augmenté, il ont simplement gravité autour d'une même zone."

Bien que Ricciardo ait un choix libre pour les pneumatiques qu'il utilisera dans son premier relais, sa course s'annonce difficile. Le pilote McLaren a néanmoins convenu que le fait d'avoir un second week-end de Grand Prix sur le Red Bull Ring lui donnerait une chance de résoudre les problèmes ayant impacté ses qualifications.

"Je pense que revenir la semaine prochaine sera une bonne chose. Mais après le [GP de France], j'étais assez content de mes progrès. En essais libres, je me disais : 'Très bien, tout se met en place'. Et puis vous avez un jour comme aujourd'hui où rien ne va. Je ne sais pas vraiment comment tout cela est arrivé. C'est pourquoi, évidemment, je ne suis pas heureux."

partages
commentaires

Voir aussi :

Wolff trouve "bizarre" l'agacement de Red Bull autour du moteur Honda

Article précédent

Wolff trouve "bizarre" l'agacement de Red Bull autour du moteur Honda

Article suivant

Alpine : "Ocon va s'en sortir, c'est certain"

Alpine : "Ocon va s'en sortir, c'est certain"
Charger les commentaires
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021