Ricciardo : "Leclerc fait aujourd'hui ce que Bianchi aurait fait"

Aux yeux de Daniel Ricciardo, ce que réalise aujourd'hui Charles Leclerc avec Ferrari, Jules Bianchi y serait lui-même parvenu.

Ricciardo : "Leclerc fait aujourd'hui ce que Bianchi aurait fait"

Afin de tromper l'ennui du confinement et de l'absence de compétition, Daniel Ricciardo a choisi de s'exprimer à travers un nouveau rendez-vous qu'il offre à ses fans sur les réseaux sociaux. Par écrit, le pilote Renault prend le temps de coucher ses réflexions personnelles et, en guise de première, il a choisi de s'attarder sur les pilotes qu'il a affrontés par le passé et qui ont selon lui été sous-estimés. L'Australien cite Marcus Ericsson, Vitantonio Liuzzi, Roberto Merhi, Jenson Button, Robert Kubica, Paul di Resta… et surtout Jules Bianchi. Un cas forcément à part. Car "ce n'est pas comme si Jules avait été sous-estimé", admet Ricciardo, "mais nous ne l'avons jamais vu dans une voiture de pointe".

Voir aussi :

Promis à un avenir brillant, le Français a été fauché en pleine ascension lors de ce tragique accident survenu sous la pluie au Grand Prix du Japon 2014, succombant à ses blessures en juillet 2015. "Peut-être que les gens n'ont pas mesuré à quel point il allait être bon", suppose Ricciardo avant d'expliquer son choix d'évoquer la mémoire de Bianchi. "On repense à son pilotage dans cette Marussia à Monaco en 2014, les premiers points de l'équipe…" écrit-il. "Monaco est comme Macao, dans le sens où un résultat là-bas n'est pas dû au hasard, c'était absolument mérité."

Daniel Ricciardo, Red Bull Racing et Jules Bianchi, Marussia F1 Team lors de la parade des pilotes

"Nous nous sommes rencontrés en nous entraînant à Formula Medicine, à Viareggio en Italie et, même à cet âge, tout le monde le traitait comme s'il était déjà pilote de F1", se souvient Ricciardo. "Nous avons fait connaissance et sommes devenus amis, j'ai rapidement appris à connaître qui il était et ce qu'il avait fait avant que j'arrive en Europe. C'est une part supplémentaire qui rend son histoire si triste, car il aurait rejoint une grande équipe et aurait gagné des courses depuis, c'est certain." 

Comme beaucoup d'autres, Daniel Ricciardo concède la troublante image qui rejaillit aujourd'hui dans le succès rencontré par Charles Leclerc chez Ferrari. Jules Bianchi était le parrain du jeune Monégasque, membre comme lui de la Ferrari Driver Academy et destiné à endosser la combinaison de pilote titulaire pour la Scuderia. À travers lui vit parfois inévitablement l'héritage du champion brisé. "D'une certaine façon, j'ai le sentiment que Charles fait aujourd'hui ce que Jules aurait fait", estime Ricciardo. "C'est comme si Charles, en rencontrant le succès qu'il a, était la version différée de ce que Jules aurait fait."

partages
commentaires
Comme Ecclestone, Mosley annulerait la saison 2020

Article précédent

Comme Ecclestone, Mosley annulerait la saison 2020

Article suivant

Jeu F1 2020 : une date de sortie et des nouveautés

Jeu F1 2020 : une date de sortie et des nouveautés
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo , Jules Bianchi , Charles Leclerc
Auteur Basile Davoine
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021
La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Formule 1
20 avr. 2021
Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 avr. 2021
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021