Ricciardo "en mesure de réaliser quelque chose" à Monaco

partages
commentaires
Ricciardo "en mesure de réaliser quelque chose" à Monaco
Par :
20 mai 2019 à 16:00

Le circuit de Monaco représente une opportunité rare pour Daniel Ricciardo de placer sa Renault à un niveau théoriquement difficile à atteindre sur des circuits plus traditionnels.

Daniel Ricciardo admet être "curieux" de constater la forme que pourra afficher l'équipe Renault F1 à Monaco, après avoir traditionnellement été capable de se montrer à son avantage sur le tracé de la Principauté ces dernières années.

Le pilote australien a régulièrement été aux avant-postes à Monaco durant ses années Red Bull, avec une monoplace qui rendait alors beaucoup à Mercedes et Ferrari en termes d'exploitation moteur. Parti depuis la pole position en 2016, le #33 avait bouclé la course en seconde position après avoir vu ses chances de victoire s'envoler avec un arrêt au stand désastreux. Un souvenir effacé par sa victoire, de nouveau depuis la pole, l'an dernier, qui complète un palmarès comprenant également une troisième place sur les éditions 2014 et 2017.

Voir aussi :

Ricciardo sait que la tâche sera encore plus difficile cette année en arrivant avec le package d'usine, mais croit que sa confiance sur ce circuit où le pilote peut faire la différence pourrait lui permettre d'envisager un résultat intéressant. "En fait, je suis vraiment curieux d'aller à Monaco, de voir quel sera le ressenti global", commente-t-il pour Motorsport.com. "Je suis excité d'y retourner car je l'ai toujours adoré."

Monaco autorise quelques surprises que l'on a moins de chances de voir ailleurs. "Je me rappelle que Kubica avait pris la P2 il y a quelques années. Maldonado était aussi toujours une sorte de bête pour placer l'auto un peu plus haut, à l'époque", sourit l'Australien, qui arrive lui aussi dans une position d'outsider cette année. "Je suis clairement optimiste quant au fait que si je parviens à piloter sur cette piste de la manière dont j'aimerais, je peux placer l'auto peut-être plus haut que sur une piste normale. Quant à savoir si cela signifie un top 6 ou un top 5, on verra. C'est excitant."

Interrogé pour savoir s'il dispose d'enseignements après avoir collecté des sensations dans les portions sinueuses de Bakou, Ricciardo estime qu'il y a peu à mettre en application entre les deux pistes. "Pour être franc, pas vraiment", répond-il. "Je pense que l'on roule avec assez peu d'appuis [à Bakou]. Monaco est assez unique, mais je pense que la plus grande chose est la confiance. Le jeudi, tout ce que je souhaite faire est de me trouver, pour être en confiance avec la voiture et pouvoir avoir foi dans l'amorce des vibreurs et dans les freins là où je souhaite freiner. Je pense que si j'arrive à faire cela, je serai en mesure de réaliser quelque chose."

Après cinq GP, Ricciardo occupe la 12e place du championnat, n'ayant inscrit que six points, sur le tracé de Shanghai.

 

Article suivant
Les difficultés du S3 de Barcelone inquiètent McLaren pour Monaco

Article précédent

Les difficultés du S3 de Barcelone inquiètent McLaren pour Monaco

Article suivant

Niki Lauda est décédé

Niki Lauda est décédé
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Pilotes Daniel Ricciardo Boutique
Équipes Renault F1 Team
Auteur Adam Cooper
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu