Préoccupée, la FIA enquête sur la roue détachée de Giovinazzi

La FIA a immédiatement lancé une enquête sur l'accident survenu au dixième tour du Grand Prix de Belgique, entre Antonio Giovinazzi et George Russell.

L'accident survenu entre Antonio Giovinazzi et George Russell pendant le Grand Prix de Belgique est d'ores et déjà étudié de près par la FIA. En perdant le contrôle de son Alfa Romeo à la sortie des Fagnes – à la suite d'une erreur de pilotage qu'il a reconnue – le pilote italien a perdu une roue en heurtant les barrières de protection. C'est cette roue que Russell n'a pu éviter et, même si elle n'a pas touché le Halo de la Williams, le Britannique a fait remarquer à quel point cette protection du cockpit introduite en 2018 était importante pour ce genre de cas de figure.

Lire aussi :

Du côté de la FIA, les préoccupations s'orientent vers la roue qui s'est détachée de la monoplace de Giovinazzi. Depuis 1999, des câbles permettent de retenir les roues sur les F1 et ce système de sécurité a été renforcé en 2004. Ainsi, il est devenu particulièrement rare de voir une roue baladeuse suite à un crash, néanmoins l'incident de Spa-Francorchamps a prouvé que ce n'était pas devenu impossible.

"C'est une préoccupation", reconnaît Michael Masi, directeur de course de la F1. "Je ne suis pas certain à 100% de la raison pour laquelle elle s'est détachée. Mais dès que la voiture est revenue, nos équipes techniques ont lancé leur enquête en prenant un certain nombre de photos, et nous avons aussi toutes les images disponibles. Le département technique de la FIA et le département sécurité vont enquêter afin de trouver pourquoi."

"Je pense qu'il est trop tôt pour tirer des conclusions. Dans un accident comme celui-ci, il faut analyser toutes les données et laisser les personnes compétentes étudier ça de près, dans la globalité, afin de comprendre ce qui s'est passé. À partir de là, si jamais des améliorations sont nécessaires, on peut ensuite prendre une décision éclairée plutôt qu'impulsive."

George Russell n'a pas caché avoir eu très peur lorsqu'il a vu la roue de Giovinazzi se diriger vers lui. Le pilote Williams espère que cet accident à l'issue heureuse permettra de tirer des leçons importantes pour continuer d'améliorer la sécurité.

"J'ai vu Antonio heurter le mur", raconte-t-il. "J'avais une seconde pour décider d'aller à gauche ou à droite, et je l'ai vu sortir du mur et rester légèrement à droite, donc je me suis engagé à gauche. Je crois qu'il a soudainement été renvoyé par une de ses roues arrière et que celle-ci s'est détachée pour aller heurter ma voiture. Pendant une fraction de seconde, c'était effrayant de voir ce pneu énorme voler sur le circuit, sans savoir ce qu'il allait faire, alors je suis soulagé d'avoir le Halo."

"Je trouve ça surprenant que ça ne se produise pas plus souvent. Compte tenu de la force avec laquelle on heurte les barrières, il faut quelque chose d'incroyable pour réussir à retenir [les roues]. C'est naturellement là-dessus qu'il faut travailler, car j'ai eu la malchance d'être heurté sur ma voiture aujourd'hui, mais ça aurait pu toucher un commissaire ou quelqu'un dans le public. C'est ça qui est important. D'année en année, la F1 progresse énormément au niveau de la sécurité, et on apprend de chaque accident. C'est évidemment quelque chose qui doit être amélioré."

Antonio Giovinazzi, Alfa Romeo Racing C39 entre en collision avec les barrières et perd son pneu qui fini par percuter la monoplace de George Russell, Williams FW43

partages
commentaires
Ferrari "est en pleine tempête" mais "il n'y a pas de crise"

Article précédent

Ferrari "est en pleine tempête" mais "il n'y a pas de crise"

Article suivant

Les notes du Grand Prix de Belgique

Les notes du Grand Prix de Belgique
Charger les commentaires
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021