Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
C
GP du 70e Anniversaire
07 août
EL1 dans
1 jour
04 sept.
EL1 dans
29 jours
11 sept.
Prochain événement dans
35 jours
25 sept.
EL1 dans
50 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
63 jours
23 oct.
Prochain événement dans
77 jours
31 oct.
Prochain événement dans
85 jours

Sainz : "Difficile pour McLaren" face à des écuries aidées

partages
commentaires
Sainz : "Difficile pour McLaren" face à des écuries aidées
Par :
24 févr. 2020 à 07:53

Alors que le milieu de grille s'annonce à nouveau très serré, Carlos Sainz redoute la compétitivité d'écuries concurrentes qui bénéficient d'un soutien technologique de la part des plus grandes.

Arrivé chez McLaren la saison dernière, Carlos Sainz a connu une première campagne plus que prometteuse, incarnant le renouveau d'une écurie qui s'est énormément remise en question. Sous la direction d'Andreas Seidl, la structure de Woking cherchera cette année à confirmer sa quatrième place au championnat constructeurs mais a martelé ces dernières semaines un discours empreint de réalisme. À terme, McLaren veut renouer avec son prestigieux passé qui en fait l'une des écuries les plus victorieuses de l'Histoire de la Formule 1, mais le temps est encore long pour y parvenir. Surtout, en dépit de tous les efforts consentis, Sainz rappelle que l'équipe fera éternellement face à un défi coriace en affrontant des constructeurs.

Lire aussi :

"Je pense qu'une équipe comme McLaren est toujours sous pression pour faire ce que l'on attend d'elle", explique le pilote espagnol. "McLaren est l'une des meilleures équipes de l'Histoire de la Formule 1, et nous savons que quatrième ou cinquième, ce n'est pas le place où l'équipe veut être. Mais McLaren sait aussi qu'il est encore très tôt pour ce nouveau projet qui a été fixé. Nous regardons à moyen ou long terme pour ce qui est l'objectif de se battre à nouveau aux avant-postes."

"C'est très difficile à dire pour le moment. On peut voir que certaines des plus petites équipes obtiennent beaucoup d'aide de la part des plus grandes, donc si elles arrivent ici avec une voiture très similaire à la Red Bull ou à la Mercedes de l'année dernière, ce sera difficile pour McLaren de franchir ce cap. Nous ne dépendons pas de ce que font les autres, nous dépendons de ce que nous pouvons faire. Pour le moment nous ne pouvons que nous concentrer sur nous-mêmes, continuer à franchir les étapes avec la MCL35 et faire énormément de tours en piste. Le ressenti, c'est que la voiture représente déjà un pas en avant par rapport à l'an dernier. C'est la seule chose que nous puissions faire actuellement, nous ne pensons pas à ce que font les autres."

Sixième du championnat en 2019, Carlos Sainz fait ici référence au partage technologique qui, dans la limite du cadre réglementaire, existe entre certaines équipes. Le dernier épisode sur la question concerne Racing Point, dont la nouvelle RP20 est clairement inspirée par la Mercedes W11 de la saison dernière. Ces passerelles se retrouvent également entre Red Bull Racing et AlphaTauri ou entre Ferrari et Haas F1.

Racing Point aurait pu en prendre encore plus de Mercedes

Article précédent

Racing Point aurait pu en prendre encore plus de Mercedes

Article suivant

Mercedes a tout remis en cause pour sortir une W11 agressive

Mercedes a tout remis en cause pour sortir une W11 agressive
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz Jr. Boutique
Équipes McLaren Boutique
Auteur Basile Davoine