Racing Point aurait pu en prendre encore plus de Mercedes

Le directeur technique de Racing Point, Andrew Green, a expliqué la décision de l'équipe de ne pas utiliser plus de pièces détachées fournies par Mercedes pour sa nouvelle voiture, pourtant très fortement inspirée de la W10 de 2019. Car oui, la RP20 pourrait emprunter encore plus à celle qui l'a fortement inspirée !

Racing Point aurait pu en prendre encore plus de Mercedes

Il est apparu clairement, dès sa présentation lors des essais hivernaux à Barcelone, que la Racing Point RP20 présente des similitudes importantes au niveau du design avec la Mercedes W10 Championne du monde 2019. Des comparaisons ont ainsi été établies avec l'approche de son rival de milieu de grille Haas, qui a pris autant de pièces répertoriées à Ferrari que le permettait le règlement depuis ses débuts en 2016, ce qui a donné lieu à des conceptions d'autos relativement similaires. Mais Andrew Green souligne que Racing Point n'irait pas jusqu'à prendre plus de pièces de Mercedes, ni n'envisagerait de suivre la voie du modèle Haas.

"Nous avons décidé que pour tout ce qui concerne le châssis, qui est un composant non transférable –autrement dit une pièce listée –, il est préférable de garder cela en interne, car tout est lié. Nous voulons garder [les pièces liées au châssis, ndlr] en interne. Ainsi, tous les systèmes de suspension, des éléments de châssis, des bras triangulaires, sont faits par Racing Point parce que tout est lié à un châssis, et le châssis est le nôtre."

"Je pense que nous allons suivre le même modèle de transfert que celui que nous avons maintenant. Je pense que nous continuerons à faire la même chose. C'est logique pour une petite équipe comme la nôtre de faire cela. Ce n'est pas le modèle Haas à part entière. C'est le "Haas Modèle II", et c'est ce qui nous convient."

Lire aussi :

Pas seulement des éléments Mercedes

Green assume pleinement les choix techniques réalisés par Racing Point pour cette saison 2020 et sait aussi à quel point, au-delà du concept de base, une bonne monoplace est avant tout une auto capable d'évoluer de manière positive et prolongée en cours de saison. "C'est ce que nous pensons être bon", poursuit-il ainsi. "Si nous pouvons prendre certains des composants mécaniques et développer l'aérodynamisme autour, c'est notre force et c'est de cette manière que nous avons fondamentalement conçu les choses."

"Nous n'avons pas d'énormes installations de production", rappelle le directeur technique, qui attend avec impatience la fin des travaux de la toute nouvelle usine high-tech financée par Lawrence Stroll et ses associés pour pouvoir éventuellement envisager un protocole différent sur le traitement de certaines pièces. "Je pense donc que le modèle que nous faisons fonctionne pour nous."

Green a ajouté qu'il était logique pour Racing Point de suivre la philosophie de conception de Mercedes, étant donné que l'équipe utilise la même boîte de vitesses et la même suspension que la marque allemande. "C'était très logique pour nous, en raison du matériel que nous devons utiliser. Essayer d'être performant en tentant de développer une voiture qui adopte une philosophie différente de celle du matériel à disposition représente selon nous une véritable difficulté."

"Je comprends donc pourquoi, si vous êtes une équipe [travaillant avec] Red Bull et que vous obtenez une boîte de vitesses et une suspension de Red Bull, il y a de fortes chances que vous vous tourniez vers une philosophie de type Red Bull pour la compléter, parce que c'est pour cela qu'elle a été conçue", illustre-t-il, faisant référence à d'autres types de collaborations. "Il serait stupide pour moi de penser aller dans une direction différente, parce que je pense que c'est mieux. Il faut comprendre quelle est la philosophie derrière [le concept] et essayer de l'améliorer."

Propos recueillis par Adam Cooper  

partages
commentaires
Russell : Impossible que Williams soit aussi lent qu'en 2019

Article précédent

Russell : Impossible que Williams soit aussi lent qu'en 2019

Article suivant

Sainz : "Difficile pour McLaren" face à des écuries aidées

Sainz : "Difficile pour McLaren" face à des écuries aidées
Charger les commentaires
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021
Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée Prime

Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée

Les avis sont divisés sur la place du Grand Prix de Monaco au sein du calendrier de la Formule 1. Néanmoins, l'épreuve continue d'offrir un défi unique pour les pilotes et les équipes.

Formule 1
1 juin 2021