Sauber prévoit un "pas en avant majeur" avec ses évolutions

partages
commentaires
Sauber prévoit un
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
20 juin 2017 à 12:00

Sauber compte sur son prochain package évolué, attendu pour les Grands Prix d'Autriche et de Grande-Bretagne, pour effectuer un gros bond en avant vers le milieu de grille.

Pascal Wehrlein, Sauber C36
Monisha Kaltenborn, Team Principal Sauber
Marcus Ericsson, Sauber C36
Marcus Ericsson, Sauber C36
Pascal Wehrlein, Sauber, lors de la parade des pilotes
Pascal Wehrlein, Sauber C36
Lance Stroll, Williams FW40, Marcus Ericsson, Sauber C36, Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-17
Marcus Ericsson, Sauber C36

L'écurie suisse est consciente des points faibles de sa C36, et plus particulièrement de son manque d'appui aérodynamique qui affecte ses performances. Depuis plusieurs semaines, le travail de l'équipe se porte sur ce point, avec un premier package qui est entré en vigueur en deux phases, à Barcelone puis à Monaco. Il en faut toutefois plus pour espérer jouer les points et compenser l'utilisation d'une unité de puissance Ferrari datant de la saison dernière.

"La voiture n'est pas là où elle devrait être, et l'équipe technique doit désormais progresser en compétitivité", reconnaît la directrice de Sauber, Monisha Kaltenborn. "C'est clairement l'objectif. Ils le savent, et c'est maintenant à eux d'essayer de franchir la prochaine étape avec le package que nous voulons apporter aux alentours de Silverstone et Spielberg. Il y en aura un peu à Spielberg, puis à Silverstone et Budapest, donc ça devrait être un pas en avant majeur. Nous verrons ensuite où cela nous mène."

Rejoindre le milieu de grille

Sauber occupe actuellement la neuvième position du championnat constructeurs grâce aux quatre points inscrits par Pascal Wehrlein avec sa huitième place lors du Grand Prix d'Espagne. L'écurie reste toutefois sous la menace de McLaren, qui pourrait la dépasser le jour où elle ouvrira son compteur. L'objectif est d'éviter ce scénario et de rejoindre au plus vite le milieu de grille pour s'y installer durablement.

"Ce doit être notre objectif", martèle Monisha Kaltenborn. "Nous n'avons pas établi de position, car il n'y a pas assez de temps pour regarder ça sérieusement, mais [le milieu de peloton] est l'endroit où nous voulons être. Notre objectif reste de rejoindre le milieu de grille, et nous voyons à quel point nous pouvons y parvenir. J'y crois, mais ça n'arrivera pas juste parce que j'y crois. C'est un défi pour notre équipe technique et ils relèvent ce challenge. Ils doivent maintenant montrer qu'ils peuvent le faire."

L'an dernier, Sauber avait sauvé sa saison grâce aux points inscrits lors de l'avant-dernier Grand Prix, au Brésil, dans des conditions pluvieuses. Le développement de la monoplace avait été altéré par des ennuis financiers, résolus depuis l'investissement de Longbow Finance pour remettre l'équipe de Hinwil à flot. Aujourd'hui, les ressources sont disponibles pour procéder au développement de la C36.

"Ça prend du temps pour que le processus fonctionne à nouveau", admet Monisha Kaltenborn. "Ça ne se fait pas du jour au lendemain, même si l'on est là depuis très longtemps en F1. Mais je comprends que ça prenne du temps. Nous n'étions pas bien placés dès le départ, mais si l'on prend l'aspect aéro, c'est là qu'il y avait des problèmes, et nous n'avons pas une mauvaise soufflerie. Ils ont donc tous les outils, et c'est à eux de jouer."

Article suivant
Magnussen : Vandoorne n'est "pas dans une situation agréable"

Article précédent

Magnussen : Vandoorne n'est "pas dans une situation agréable"

Article suivant

Vettel reste allergique aux réseaux sociaux

Vettel reste allergique aux réseaux sociaux
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Sauber
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités