Sauber - Les top teams ne sont pas éternels

partages
commentaires
Sauber - Les top teams ne sont pas éternels
19 avr. 2014 à 12:45

En dépit d’une influence politique et d’un confort accru en termes de revenus, les teams de constructeurs et de grandes marques, comme Ferrari, Mercedes, McLaren ou Red Bull ne sont pas à l’abri de difficultés économiques ou de pertes de soutiens futures, estime Monisha Kaltenborn, Directrice d’Equipe Sauber

En dépit d’une influence politique et d’un confort accru en termes de revenus, les teams de constructeurs et de grandes marques, comme Ferrari, Mercedes, McLaren ou Red Bull ne sont pas à l’abri de difficultés économiques ou de pertes de soutiens futures, estime Monisha Kaltenborn, Directrice d’Equipe Sauber.

Appelant à l’unité des équipes pour dialoguer de façon urgente sur les coûts de la F1, la responsable de la pragmatique équipe suisse estime que l’immunité n’existe pas en F1 dans le contexte actuel, et que les difficultés des petites équipes peuvent également devenir celles des grandes par effet de dominos.

« Le danger est que si vous ne gagnez pas et que vous êtes en position de mettre ces montants astronomiquement élevés, à un moment donné, le board ne va plus faire cela », annonce ainsi celle qui explique en « en savoir quelque chose », via l’histoire propre de Sauber avec un manufacturier [BMW, ndlr], qui s’était retiré au terme de la saison 2008 après des investissements colossaux.

Kaltenborn se réfère également à l’exemple récent de Lotus, qui a remporté des courses pendant deux saisons et a pu compter sur la popularité de Kimi Räikkönen, sans pour autant parvenir à assurer sa sécurité financière sur le court et moyen terme. Pour un constructeur, l’atteinte du succès peut également annoncer le moment de se retirer sur une bonne note, comme Renault l’a constaté, tirant plus de ses succès en tant que motoriste qu’en gérant son équipe propre.

« Et si vous avez une situation dans laquelle vous avez atteint votre but ; que vous faut-il prouver de plus ? Il faut également faire attention à cela », prévient ainsi Kaltenborn. « Cela pourrait très bien arriver à des teams là-haut, s’ils atteignent leurs objectifs et prouvent ce qu’ils veulent faire. Nous avons vu tout cela dans le passé et ce n’est pas la première fois ».

Prochain article Formule 1
A l'aise sur le sec, Toro Rosso peut espérer une course solide

Article précédent

A l'aise sur le sec, Toro Rosso peut espérer une course solide

Article suivant

Lotus et Grosjean visent les premiers points 2014

Lotus et Grosjean visent les premiers points 2014

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen Boutique
Équipes Ferrari Boutique , Mercedes , Sauber , McLaren
Type d'article Actualités