Rétro
Formule 1 GP de Saint-Marin

Quand Schumacher dépassait Senna et tenait Alonso en respect

Après être parti en pole position pour la 66e fois de sa carrière, dépassant alors le record d'Ayrton Senna, Michael Schumacher prenait sa revanche sur Fernando Alonso lors du GP de Saint-Marin 2006.

Michael Schumacher, Ferrari, Fernando Alonso, Renault

Rétro : Dans l'Histoire des sports méca

Sur deux ou quatre roues, replongez-vous dans l'Histoire des sports mécaniques, celle qui a écrit la légende des hommes et des machines durant des décennies.

La veille, en signant le meilleur temps des qualifications, Michael Schumacher (Ferrari), qui avait égalé les 65 poles d'Ayrton Senna lors de la manche d'ouverture à Bahreïn, s'assurait la 66e pole position de sa carrière à Imola, dépassant ainsi le Brésilien dans ce domaine et lui prenant un record qui tenait depuis le funeste Grand Prix de Saint-Marin 1994. L'Allemand en fit bon usage en conservant les commandes à l'envol, lors d'un départ marqué par les tonneaux de Christijan Albers (Midland), touché par Yuji Ide (Super Aguri), dans le virage Villeneuve.

Lire aussi :

Mais peut-être plus que le fait de s'être emparé du record de poles, qu'il portera finalement à 68 avant sa première retraite, c'est la revanche prise sur Fernando Alonso (Renault) qui restera dans les mémoires. Un an auparavant, quasiment jour pour jour, sur le même circuit, l'Espagnol offrait une résistance de tous les diables à un Allemand sur ses talons lors d'une fin de course haletante. Le scénario de l'édition 2006 est quasiment le même mais en inversant les protagonistes : comme le pilote Renault en 2005, le Baron Rouge ne laissera aucune porte ouverte à son rival et finira par s'imposer pour deux secondes, Alonso renonçant après s'être fait une frayeur à quelques encablures de l'arrivée.

Ce premier succès de la saison lancera réellement la campagne de Schumacher et de Ferrari qui lutteront jusqu'au bout face à Alonso et Renault. À la veille du GP du Japon, avant-dernière épreuve de l'année, les deux hommes se retrouveront à égalité parfaite et Schumacher en passe de prendre les commandes de ce qui avait été annoncé comme sa toute dernière saison, avant qu'un problème moteur n'offre le succès à Alonso, qui conclura la saison sur son second titre mondial au Brésil.

Utilisez les flèches ci-dessous pour passer d'une photo à l'autre.

Départ du tour de formation
La grille attend le départ
Départ: Michael Schumacher prend la tête
Michael Schumacher
Nico Rosberg
Nick Heidfeld
Vitantonio Liuzzi, Christian Klien et Scott Speed
Michael Schumacher, Ferrari, Fernando Alonso, Renault
Kimi Räikkönen
Tiago Monteiro
Michael Schumacher
Michael Schumacher et Fernando Alonso en lutte
Le vainqueur Michael Schumacher avec Fernando Alonso
Podium: race winner Michael Schumacher with Fernando Alonso and Juan Pablo Montoya
Podium : Fernando Alonso sabre le champagne
Podium: le vainqueur de la course Michael Schumacher avec Fernando Alonso, Jean Todt et Juan Pablo Montoya
Podium: le vainqueur de la course Michael Schumacher avec Fernando Alonso, Jean Todt et Juan Pablo Montoya
Podium: le vainqueur de course Michael Schumacher avec Jean Todt
Le vainqueur de la course Michael Schumacher avec Luca di Montezemelo et Jean Todt
Le vainqueur de la course Michael Schumacher avec son équipe
20

Voir aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Face à la crise, la F1 paie certaines équipes en avance
Article suivant McLaren répond à Ferrari : les arguments "ne tiennent pas"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France