Vettel favorable à des courses de tourisme entre pilotes de F1

Sebastian Vettel aimerait se confronter aux autres pilotes de Formule 1 dans d'autres types de véhicules. Carlos Sainz préfèrerait de son côté un affrontement dans des F1 identiques.

Vettel favorable à des courses de tourisme entre pilotes de F1

En 1984, pour marquer l'inauguration de son nouveau circuit, le Nürburgring avait organisé une course réunissant 10 champions du monde de F1 et d'autres pilotes, dans des Mercedes 190 E identiques. Un certain Ayrton Senna, qui venait à peine de faire ses débuts en Formule 1, s'était imposé.

Dans quelques jours, les pilotes retrouveront le Nürburgring, présent au calendrier pour la première fois depuis 2013, mais aucun événement de ce type n'est prévu, au grand dam de Sebastian Vettel, favorable à l'instauration de courses exhibition.

Lire aussi :

"Ce serait fun, j’y serais favorable", a déclaré le quadruple champion du monde. "Si nous avions  la possibilité de nous affronter dans des voitures de tourisme, ou autre chose, nous pourrions vraiment nous battre. Je ne sais pas si cela nuirait au spectacle de la course de F1 ensuite."

"Je pense que ce serait fun. C'était il y a longtemps. Maintenant nous faisons énormément de courses de F1. Ce serait bien de nous affronter aussi dans d’autres voitures. Avant, on voyait les pilotes rouler en Formule 1, en Formule 2, dans vraiment tout, toutes les semaines."

"Maintenant, le niveau est très, très élevé, et nous nous concentrons sur une seule chose. Je pense que pour les pilotes, ce serait fun de pouvoir rouler aussi dans d’autres voitures et dans d’autres catégories."

Vettel pense cependant que cela ne se fera pas : "J’imagine que cela pourrait déconcentrer, et il y a beaucoup d’arguments [contre de telles courses]. Je pense que cette époque est révolue."

Carlos Sainz aimerait lui aussi un affrontement avec ses rivaux à armes égales, mais seulement avec des F1 : "Je veux me battre avec eux dans des conditions presque identiques, dans une Formule 1", a déclaré l’Espagnol à Motorsport.com. "Le reste ne m’intéresse pas. Quand on est pilote, on peut toujours se jauger dans la meilleure voiture du monde, et c’est une Formule 1. J’espère qu’un jour nous pourrons tous disposer de la même Formule 1, pour voir qui est le plus rapide. Ce serait le meilleur test, ou le plus juste. Je pense que c’est impossible."

"Au final, la F2, la F3, le rallye ou le reste sont très différents de nos compétences. Nous sommes des pilotes de Formule 1 professionnels et nous sommes les experts pour piloter les voitures les plus rapides au monde. Donc pour me comparer aux 19 autres, j’aimerais avoir la même Formule 1 et voir qui peut s’adapter le plus vite et qui est le plus rapide."

Les pilotes de F1 s'aventurent rarement dans d'autres catégories avant leur retraite, mais il arrive qu'ils s'engagent en endurance. En 2008, Sébastien Bourdais a disputé les 24 Heures du Mans avec Peugeot tout en roulant pour Toro Rosso en Formule 1. Nico Hülkenberg a fait une pause dans sa saison 2015, chez Force India, pour rouler également au Mans, au volant d'une Porsche, avec la victoire à la clé.

Plus récemment, Brendon Hartley et Fernando Alonso ont cumulé une présence en F1 et dans le WEC. Hartley a fini sa saison 2017 avec Porsche malgré son arrivée chez Toro Rosso en cours d'année, tandis qu'Alonso roulait pour McLaren en F1 et pour Toyota en endurance durant l'année 2018. L'année précédente, l'Espagnol avait fait l'impasse sur le Grand Prix de Monaco pour disputer les 500 miles d'Indianapolis en IndyCar.

Avec Erwin Jaeggi

partages
commentaires
Pourquoi Honda pourrait ne jamais revenir en F1
Article précédent

Pourquoi Honda pourrait ne jamais revenir en F1

Article suivant

Günther Steiner : Sans Domenicali, Haas ne serait pas en F1

Günther Steiner : Sans Domenicali, Haas ne serait pas en F1
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021