Statistiques
Formule 1 GP de Monaco

Stats Monaco 2022 - Leclerc, beaucoup de poles mais peu de victoires

Retrouvez les statistiques marquantes du Grand Prix de Monaco 2022 de Formule 1, où Charles Leclerc a encore une fois échoué à transformer sa pole position en victoire.

Après chaque Grand Prix de la saison 2022, Motorsport.com vous propose de retrouver une compilation des statistiques marquantes. Voici les chiffres et les données intéressantes après la septième manche de la campagne, le GP de Monaco.

Lire aussi :

L'épreuve et les inscrits

George Russell, Mercedes W13, Charles Leclerc, Ferrari F1-75, dans la voie des stands

George Russell (Mercedes) et Charles Leclerc (Ferrari)

>>> Il s'agissait de la 68e édition du Grand Prix de Monaco, qui est la troisième épreuve la plus disputée en Championnat du monde après la Grande-Bretagne et l'Italie. C'était également la 68e fois que la piste de Monte-Carlo accueillait la Formule 1, seul Monza fait mieux (71).

>>> Fernando Alonso a pris son 341e départ en F1, ce qui le rapproche à neuf longueurs du record de Grands Prix disputés, détenu par Kimi Räikkönen (350).

Les qualifications

Le poleman Charles Leclerc, Ferrari

Charles Leclerc après sa pole au GP de Monaco

>>> Charles Leclerc a réalisé la 14e pole position de sa carrière. Il égale un certain Max Verstappen, mais aussi Alberto Ascari, James Hunt, Ronnie Peterson et Rubens Barrichello.

>>> Leclerc a signé 14 poles avec Ferrari, seuls Michael Schumacher (58), Niki Lauda (23) et Felipe Massa (15) font mieux.

>>> Il s'agit de la 235e pole position pour l'écurie Ferrari et de la 236e d'un moteur de la Scuderia. Ce sont deux records absolus.

>>> Leclerc a fait sa 17e apparition en première ligne, autant que Mike Hawthorn. Pour Carlos Sainzc'était seulement la troisième fois, un total identique à ceux de François Cevert et Jean-Pierre Jarier notamment.

>>> Ferrari a ainsi placé ses monoplaces aux deux premières places de la grille pour la 82e fois, égalant Mercedes.

>>> C'était la 7e fois d'affilée que Leclerc était en première ligne. Il est le premier à réaliser cette performance depuis Lewis Hamilton (12 entre la Styrie 2020 et l'Émilie-Romagne 2020). Le record est de 20 pour Hamilton entre la Belgique 2014 et l'Italie 2015.

>>> Huitième, Lewis Hamilton a enchaîné quatre séances qualificatives hors du top 5 (13e, 6e, 6e, 8e), c'est inédit depuis les Grands Prix d'Espagne, de Monaco, de Turquie et de Grande-Bretagne 2009 (14e, 16e, 16e, 19e).

>>> Sebastian Vettel a égalé le meilleur résultat d'Aston Martin cette année, 9e (comme à Imola).

>>> Pierre Gasly a été éliminé en Q1 pour la deuxième fois de la saison, après Imola. Cela ne lui était pourtant jamais arrivé lors des 30 Grands Prix précédents.

>>> Zhou Guanyu s'est qualifié dernier, une première pour Alfa Romeo depuis le Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 (pas de chrono pour Antonio Giovinazzi) ou, dans des conditions représentatives, depuis Imola 2020 (Giovinazzi dernier).

La course

Le vainqueur Sergio Perez, Red Bull Racing

Sergio Pérez fête sa victoire à Monaco

>>> Sergio Pérez a remporté sa troisième victoire en Formule 1, autant que Mike Hawthorn, Phil Hill, Didier Pironi, Heinz-Harald Frentzen ou encore Giancarlo Fisichella. Il est désormais le pilote mexicain le plus victorieux dans l'élite (deux succès pour Pedro Rodríguez).

>>> C'est la 80e victoire de Red Bull en tant que constructeur, plus que Team Lotus (79). C'est aussi un 5e succès en tant que motoriste.

>>> Lors des dix dernières années, Red Bull a remporté le Grand Prix de Monaco avec (officiellement) quatre motoristes différents : Renault, TAG Heuer, Honda et Red Bull Powertrains.

>>> Sergio Pérez a signé son 19e podium en F1, égalant notamment Patrick Depailler, Mario Andretti et Giancarlo Fisichella. C'était la 10e apparition de Carlos Sainz dans le top 3, autant que Maurice Trintignant, Tony Brooks et Romain Grosjean. Max Verstappen, lui, reste dixième dans la hiérarchie historique, avec 65 podiums à son actif.

>>> Carlos Sainz est désormais dans un top 5 peu envieux : celui du nombre de podiums sans victoire, aux côtés de Nick Heidfeld (13), Stefan Johansson (12), Chris Amon (11) et Romain Grosjean (10).

>>> Parmi ces pilotes, Sainz est le seul qui soit passé deux fois à moins d'une seconde et demie de la victoire. En revanche, il n'est que 22e du classement des tours en tête sans victoire (23).

>>> Max Verstappen a fini une course hors du top 2 pour la première fois depuis le Grand Prix de Hongrie 2021 (9e).

>>> Lando Norris a obtenu son 4e meilleur tour en course, il égale notamment les tricolores Jean-Pierre Beltoise, Patrick Depailler et Jean Alesi.

>>> Charles Leclerc a fini une course à Monaco pour la première fois de sa carrière, Formule 2 incluse, après quatre abandons et un non-départ.

Charles Leclerc, Ferrari F1-75

Charles Leclerc en piste à Monaco

>>> Leclerc n'était toutefois que quatrième à l'arrivée et a désormais le pire taux de conversion de pole position en victoire au sein du plateau actuel (parmi les pilotes ayant fait plusieurs poles) : ses 14 poles n'ont abouti qu'à quatre victoires (29%) pour huit autres arrivées dans le top 4, un abandon et un non-départ. Valtteri Bottas a un palmarès similaire (20 poles pour 6 victoires, soit 30% de concrétisation). Historiquement, parmi les pilotes ayant signé plus de cinq poles, la palme revient à René Arnoux (deux victoires à l'occasion de ses 18 poles, dont la moitié ont été suivies par un abandon).

>>> Leclerc a désormais passé précisément 500 tours en tête dans sa carrière, il se rapproche de René Arnoux (507) et Keke Rosberg (512).

>>> Aucun pilote n'a gagné après avoir signé le meilleur temps des EL1 cette saison : abandon de Gasly à Bahreïn, Leclerc 2e à Djeddah, abandon de Sainz à Melbourne, puis Leclerc 6e à Imola, 2e à Miami, contraint à l'abandon à Barcelone et 4e à Monaco.

>>> George Russell demeure le seul pilote qui a terminé dans le top 5 de tous les Grands Prix cette saison, toujours entre la troisième et la cinquième place. Il est même le seul à avoir marqué des points à chaque course.

>>> L'éternel meilleur des autres ? Russell a passé 186 tours au cinquième rang cette saison (43% de ses tours parcourus), seul Leclerc a un chiffre plus important à une même position (213 tours en tête, soit 54%). Nicholas Latifi, lui, est le seul à n'avoir bouclé aucun tour dans le top 10.

>>> Huitième, Lewis Hamilton reste sur six courses consécutives sans podium, du jamais vu depuis les huit derniers Grands Prix de la saison 2013.

>>> Troisième dans la hiérarchie historique des victoires en Grand Prix avec 53 réalisations, Sebastian Vettel vient d'effectuer une 50e course consécutive sans monter sur la plus haute marche du podium.

>>> Yuki Tsunoda a fini dernier pour la première fois de sa carrière.

>>> En raison de son abandon, Alexander Albon n'est plus le pilote avec le plus faible taux d'abandons de la grille (précédemment 4/44 soit 9,09%, désormais 5/45 soit 11,11%). Ce titre revient à nouveau à Lewis Hamilton (27/295 soit 9,15%).

>>> Avec le problème moteur de Kevin Magnussen et l'accident de Mick Schumacher, Haas a connu son huitième double abandon, le premier depuis le Grand Prix d'Arabie saoudite 2021.

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent VSC, choc, sécurité : le crash de Schumacher a marqué les esprits
Article suivant Horner salue l'impact d'un Pérez "éblouissant"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France