Stats - Vettel et Hamilton brillent à Melbourne

partages
commentaires
Stats - Vettel et Hamilton brillent à Melbourne
Par : Fabien Gaillard
27 mars 2017 à 15:22

Motorsport.com se penche sur les statistiques et les chiffres intéressants du Grand Prix d'Australie 2017 de Formule 1, remporté par Sebastian Vettel sur Ferrari !

Diapo
Liste

Plus proche de Senna et Schumacher

Plus proche de Senna et Schumacher
1/15

Photo de: LAT Images

Lewis Hamilton a signé la 62e pole position de sa carrière, ce qui le place à trois longueurs d'Ayrton Senna et à six de Michael Schumacher.

Six aussi(e)

Six aussi(e)
2/15

Photo de: LAT Images

Il s'agissait aussi de sa sixième pole lors d'un GP d'Australie ; il égale en cela Senna, lui aussi auteur de six poles lors de cette épreuve, même si le Britannique les a toutes réalisées à Melbourne quand le Brésilien les a toutes réussies à Adelaïde.

L'ivresse de la vitesse

L'ivresse de la vitesse
3/15

Photo de: LAT Images

Hamilton a battu le record absolu de la piste de l'Albert Park, en 1'22"188.

Les débutants

Les débutants
4/15

Photo de: XPB Images

Antonio Giovinazzi et Lance Stroll ont pris part à leur premier Grand Prix en Formule 1. Ils sont respectivement les 756e et 757e pilotes à disputer une course en catégorie reine depuis 1950.

Toujours plus haut

Toujours plus haut
5/15

Photo de: XPB Images

En menant les 16 premiers tours de la course, Hamilton est devenu le second pilote de l'Histoire à atteindre les 100 GP menés et les 3000 tours passés en tête (3006 exactement). Dans les deux cas, l'autre pilote à avoir atteint et dépassé ces chiffres est Michael Schumacher avec 142 courses et 5111 tours menés.

La victoire de Vettel

La victoire de Vettel
6/15

Photo de: LAT Images

En remportant la course, Sebastian Vettel a signé son 43e succès en F1, le quatrième pour Ferrari. Il s'agit de la 225e victoire du Cheval Cabré.

La victoire du bout du monde

La victoire du bout du monde
7/15

Photo de: XPB Images

C'est la première fois depuis 2007 que Ferrari remporte le GP d'Australie, quand Kimi Räikkönen avait gagné au volant de la F2007. Il faut remonter un peu moins loin, en 2010, pour voir la Scuderia victorieuse lors du premier Grand Prix de la saison, avec Fernando Alonso, à Bahreïn.

Retour au sommet

Retour au sommet
8/15

Photo de: LAT Images

Pour la première fois depuis le Grand Prix d'Abu Dhabi 2013, ce n'est pas un pilote Mercedes qui mène le Championnat du monde - il s'agissait de Vettel lui-même, au terme de la saison de son quatrième titre. C'est aussi la première fois depuis le GP du Japon 2012 que Ferrari mène ce championnat.

Les marches du siècle

Les marches du siècle
9/15

Photo de: XPB Images

Même si cette deuxième place met fin à la série de quatre succès consécutifs de Hamilton, le triple Champion du monde est monté pour la 105e fois sur le podium dans sa carrière en F1. Il se rapproche d'Alain Prost (106) et reste à distance raisonnable de Michael Schumacher (155).

Pour un dixième

Pour un dixième
10/15

Photo de: XPB Images

Valtteri Bottas est monté sur le dixième podium de sa carrière, égalant ainsi Maurice Trintignant, Tony Brooks et Romain Grosjean.

Une étoile de plus

Une étoile de plus
11/15

Le Finlandais est le neuvième pilote Mercedes de l'Histoire à monter sur un podium, après Juan Manuel Fangio, Hans Herrmann, Karl Kling, Piero Taruffi, Stirling Moss, Nico Rosberg, Michael Schumacher et Lewis Hamilton.

En rythme

En rythme
12/15

Photo de: LAT Images

Kimi Räikkönen a terminé quatrième du GP mais a aussi signé le 44e meilleur tour de sa carrière. Il est le second de tous les temps dans ce classement derrière... Michael Schumacher (77).

Deux par deux

Deux par deux
13/15

Photo de: LAT Images

Avec Mercedes et Ferrari, Force India et Toro Rosso ont placé leurs deux pilotes dans le top 10 de ce premier GP. Seuls Max Verstappen (5e) et Felipe Massa (6e) sont isolés.

Le 36e dessus

Le 36e dessus
14/15

Photo de: LAT Images

Grâce à son dépassement spectaculaire sur Fernando Alonso, Esteban Ocon a terminé au 10e rang, inscrivant son premier point en F1. Il est le 36e pilote français à réussir cela.

Les maudits de Melbourne

Les maudits de Melbourne
15/15

Photo de: LAT Images

Pour la troisième fois en trois saisons, une des Red Bull ne parvient même pas à rallier la grille de départ. Après Daniil Kvyat en 2015 et 2016, c'est cette fois Daniel Ricciardo qui été victime d'un incident précoce. Même s'il a finalement pu rejoindre la piste, avec deux tours de retard, il a fini par abandonner.

Article suivant
Toro Rosso discret mais très solide à Melbourne

Article précédent

Toro Rosso discret mais très solide à Melbourne

Article suivant

Quand le premier vainqueur de l'année a-t-il été titré ?

Quand le premier vainqueur de l'année a-t-il été titré ?
Charger les commentaires