Stroll : "Rien ne nous a été servi sur un plateau"

Au Grand Prix du Qatar, Lance Stroll a retrouvé les points et a également décroché son meilleur résultat de l'année avec une sixième place. Son coéquipier Sebastian Vettel a connu une course plus difficile, il a malgré tout sauvé les meubles.

Stroll : "Rien ne nous a été servi sur un plateau"

Lâché par le tandem Alpine-AlphaTauri depuis la rentrée des classes, Aston Martin est parvenu à inscrire de gros points au Grand Prix du Qatar tout en plaçant ses deux voitures dans le top 10 pour la première fois depuis le Grand Prix de France, en juin dernier. De quoi remotiver Lance Stroll : celui qui n'avait jamais terminé dans le top 6 cette saison a enfin complété cet objectif à Losail.

"Ça fait du bien !" s'est exclamé le pilote Aston. "On a connu une période difficile lors des dernières courses. Au-delà de cette sixième place, nous étions dans le coup [à Losail]. Rien ne nous a été servi sur un plateau : nous avons dépassé Tsunoda, nous sommes revenus sur Sainz, nous lui avons fait l'undercut, nous sommes revenus sur Ocon... C'est vraiment positif."

Même s'il s'élançait deux places derrière Sebastian Vettel, Stroll a franchi la ligne d'arrivée avec quatre rangées d'avance sur son coéquipier. La performance du Canadien s'explique par un excellent départ suivi d'une parfaite gestion de la dégradation des pneus, les enveloppes Pirelli ayant particulièrement mal supporté les fortes demandes du circuit de Losail.

"La voiture s'est bien comportée dès le premier tour", a ajouté Stroll. "Le départ était bon, nous avons pu dépasser Tsunoda et revenir sur le groupe devant nous, avec Sainz en mediums et Ocon. Il a fallu se montrer raisonnable [avec les pneus] et communiquer avec l'équipe. À certains moments, c'était éprouvant. J'ai déjà connu ça auparavant, au Mugello [en 2020], à Bakou [en 2021]... J'ai déjà eu ces crevaisons, je connais ce genre de situation. Le circuit était très rapide et très exigeant avec les pneus, surtout sur le côté gauche. Donc j'ai géré ça en me tenant loin des vibreurs. Heureusement, nous nous en sommes bien sortis."

Vettel auteur d'un départ cauchemardesque

Contrairement à Lance Stroll, dont l'envol a été bien maitrisé, Sebastian Vettel a été en difficulté lors des premiers kilomètres du Grand Prix du Qatar. Dixième sur la grille, le quadruple Champion du monde a perdu sept positions en deux virages, la faute à un envol médiocre et à une sortie de piste à l'entrée de la première courbe.

Vettel a néanmoins tiré profit de la pointe de vitesse de son AMR21 pour passer de la 17e place à la 11e en 20 tours. La crevaison de Valtteri Bottas et le rythme d'escargot de Daniel Ricciardo lui ont ensuite permis de retrouver sa position de départ, qu'il a vaillamment défendue face à Pierre Gasly en fin d'épreuve.

"Je me suis retrouvé coincé à cause du mauvais départ de Valtteri", a déploré Vettel. "Je n'avais nulle part où aller. Il y avait beaucoup de poussière, beaucoup de voitures autour de moi. J'ai perdu le contrôle à l'entrée du premier virage en essayant de regagner des positions et je suis parti au large. En gros, j'ai tout perdu. Il a fallu laisser de la place aux voitures à l'intérieur, c'était rude."

"Je pense que la voiture était bonne. Une fois à l'air libre, nous étions aussi rapides en pneus tendres que ceux aux avant-postes, je crois. Nous étions 18e (sic) et nous sommes parvenus à revenir à la 10e place, ce qui est une remontée respectable. Nous avons contenu une AlphaTauri et dépassé une McLaren. La course a été solide, c'est le mauvais départ qui nous a fait mal."

Lire aussi :

partages
commentaires
Wolff : Hamilton a des "pouvoirs de super-héros" depuis São Paulo
Article précédent

Wolff : Hamilton a des "pouvoirs de super-héros" depuis São Paulo

Article suivant

Ickx : "On a brisé l'élan essentiel de la combativité"

Ickx : "On a brisé l'élan essentiel de la combativité"
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021