Szafnauer est satisfait que la F1 fasse "du zèle" avec la santé

Otmar Szafnauer juge qu'il est préférable d'avoir renforcé au maximum les protocoles sanitaires pour le début de saison 2020 de Formule 1, quitte à faire du zèle.

Szafnauer est satisfait que la F1 fasse "du zèle" avec la santé

La F1 s'apprête à disputer une saison 2020 sous le signe de la prudence et des obligations sanitaires, pour éviter la propagation du COVID-19 dans le paddock. Des protocoles ont été mis en place par les circuits, au termes de discussions avec Liberty Media, la FIA et les équipes. Le directeur de Racing Point, Otmar Szafnauer, est satisfait de voir que le problème n'a pas été pris à la légère, et que de nombreux aménagements ont été faits pour éviter au maximum une contamination.

"Il y a eu beaucoup d'efforts fournis par les équipes, la FIA et la FOM", a déclaré Szafnauer à Motorsport.com. "Je pense donc que nous avons de bonnes procédures et un protocole très solide. Nous devons le suivre, et surtout au début, nous devons nous assurer que nous courons en toute sécurité et que nous gardons tout le monde en pleine santé. Une infection dans le paddock pourrait menacer la saison entière, et c'est la dernière chose que nous voulons, nous ne pouvons pas nous le permettre. Se placer du côté de la sécurité est la bonne chose à faire, et faire du zèle est également une bonne idée."

Lire aussi :

"Nous devons nous assurer que la sécurité et la santé soient primordiales. Si nous pouvons le prouver, nous pourrons faire plus que les huit courses initialement prévues. Ce sera difficile mais je pense que nous devons relever ce défi, et si quelqu'un peut le faire, c'est bien la F1. Nous verrons ce qui se passe au Texas par exemple. Je peux imaginer que nous ferons deux courses à Bahreïn et Abu Dhabi, je peux nous imaginer aller en Russie également. J'espère que d'ici là, le monde ira mieux et même que d'autres courses pourront s'ajouter à la liste."

Si un pilote venait à être testé positif au COVID-19, Racing Point aurait la possibilité de le remplacer par un des deux pilotes de réserve de Mercedes, Stoffel Vandoorne et Esteban Gutiérrez. Néanmoins, Szafnauer se veut rassurant quant au fait que les protocoles sanitaires empêcheront ce cas de figure, tout en révélant que l'hypothèse a déjà été envisagée dans les discussions avec Mercedes.

Lire aussi :

"Il y a une probabilité, mais nous testons tout le monde dans le paddock, donc on pourrait dire que le paddock est l'endroit le plus sûr. Nous allons être testés régulièrement pour le virus, donc ça réduit la possibilité, et si nous faisons 16 courses au lieu de 22, cela diminue encore la probabilité d'avoir besoin d'un pilote de réserve. Nous travaillons étroitement avec Mercedes à ce sujet, nous l'avons fait par le passé avec Esteban [Ocon] par exemple."

"Avoir des pilotes en commun est une chose sensée car il est rare d'avoir besoin d'un pilote de réserve en même temps qu'une autre équipe. Il est important d'avoir quelqu'un dans le paddock, car il se pourrait qu'un test revienne positif et que le lendemain, il y ait besoin de quelqu'un dans la voiture. S'ils ne sont pas dans le paddock, on risque de ne pas participer. S'il y a besoin de quelqu'un la semaine suivante, il y a évidemment plus de marge de manœuvre."

Propos recueillis par Adam Cooper  

partages
commentaires
Une évolution du moteur Mercedes en Autriche

Article précédent

Une évolution du moteur Mercedes en Autriche

Article suivant

Abiteboul pense qu'il sera difficile de "sortir d'Europe" en 2020

Abiteboul pense qu'il sera difficile de "sortir d'Europe" en 2020
Charger les commentaires
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021