Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Technique - Les modifications de la Renault R.S.18 en Hongrie

partages
commentaires
Technique - Les modifications de la Renault R.S.18 en Hongrie
Giorgio Piola
Par : Giorgio Piola
Co-auteur: Matt Somerfield
7 août 2018 à 08:34

Après avoir introduit un nouveau concept d’aileron avant lors du Grand Prix d’Allemagne, Renault a poursuivi le développement de sa R.S.18 en Hongrie avec l'ajout de nouvelles pièces.

Ce nouveau concept d’aileron avant, avec lequel Nico Hulkenberg a disputé le Grand Prix d’Allemagne, se distingue par ses dérives latérales composées de plusieurs éléments et par un ajusteur et un flap modifiés, destinés à régler un problème de tenue de route dans les virages à moyenne et haute vitesse.

Toutefois, le tracé du Hungaroring, lent et sinueux, met l’emphase sur l’appui aérodynamique et non pas sur la vitesse maximale. Les ingénieurs Renault ont donc dû apporter quelques modifications à leur monoplace.

Lire aussi :

Un large insert en forme de coin a été glissé dans la fente du plan principal (illustré en vert sur l’image principale), ce qui crée deux ouvertures distinctes et non plus qu’une seule (en vert sur l’image insérée).

Ceci ne fait pas que modifier la proportion d’appui aérodynamique généré par l’aileron avant. Il change aussi la façon dont le vortex Y250 se forme au centre de l’aileron et améliore la déviation de flux vers l’extérieur des pneus.

Disque de frein de la Renault R.S. 18

Disque de frein de la Renault R.S.18

Photo de: Giorgio Piola

Afin d’améliorer le freinage de la R.S.18 pour le circuit du Hungaroring, Renault a aussi apporté des modifications à ses freins.

Comme ce fut le cas au cours de la saison 2017, Renault a opté pour des disques de freins au caractère un peu plus agressif de la part de son fournisseur, Carbone Industrie.

La conception du disque, qui comporte une face cannelée plutôt que plane, modifie la façon dont la chaleur est rejetée par le disque, tandis que les orifices d’évacuation d’air chaud ont été modifiés pour en tirer profit.

Cette modification permet à la voiture de rouler avec des écopes de taille normale et non pas surdimensionnée puisque les disques sont capables de rejeter une plus grande quantité de chaleur.

Prochain article Formule 1
Wolff : "Plutôt prendre feu" que de ne pas rattraper le moteur Ferrari

Article précédent

Wolff : "Plutôt prendre feu" que de ne pas rattraper le moteur Ferrari

Article suivant

Que va-t-il se passer pour Force India ?

Que va-t-il se passer pour Force India ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Auteur Giorgio Piola
Type d'article Analyse