Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
10 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
31 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
45 jours

Transferts : Ferrari et les négociations Hamilton/Mercedes

partages
commentaires
Transferts : Ferrari et les négociations Hamilton/Mercedes
Par :
Co-auteur: Guillaume Navarro
12 mai 2019 à 11:20

Toto Wolff a fait savoir que Lewis Hamilton et lui avaient discuté de l'attractivité que pouvait avoir un transfert chez Ferrari du champion britannique dans le cadre des négociations contractuelles qui ont eu lieu l'an dernier.

Le top 3 : Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, le poleman Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1, et Sebastian Vettel, Ferrari
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W10
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Sebastian Vettel, Ferrari SF90, devant Valtteri Bottas, Mercedes AMG W10
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Le deuxième, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, quitte le podium avec son trophée
Sebastian Vettel, Ferrari SF90
Toto Wolff, directeur exécutif, Mercedes AMG, et Mattia Binotto, directeur de Ferrari, en conférence de presse
Toto Wolff, directeur exécutif, Mercedes AMG, avec le Dr Dieter Zetsche, PDG, Mercedes Benz

Lewis Hamilton a rejoint Mercedes en provenance de McLaren en 2013 et a remporté quatre de ses couronnes mondiales avec le constructeur allemand. Il a paraphé l'an dernier une prolongation de contrat avec Mercedes, portant l'union de l'association jusqu'au terme de la saison 2020 au minimum. Wolff révèle que ces discussions ont été animées par le sujet Ferrari.

"Il faut simplement prendre en considération le fait qu'il est dans la tête de tout pilote de piloter pour Ferrari un jour", a rappelé Wolff dans une interview donnée ce week-end, en Espagne. "Il s'agit de la marque la plus emblématique en F1, la plus historique en F1, et je respecte totalement le fait qu'un pilote puisse avoir le désir de piloter chez Ferrari. Même au sein de l'équipe, nous en avons discuté. Nous en avons parlé y compris avec Lewis et nous sommes mis d'accord sur ce sujet. Nous avons eu la discussion lorsque nous avons négocié le dernier contrat."

Hamilton a remporté 54 des 123 Grands Prix dont il a pris le départ avec Mercedes (44%) et conclu 89 fois (72%) ses courses sur le podium. Le voici désormais au niveau de Juan Manuel Fangio en nombre de titres mondiaux, à deux encablures du record absolu de sept couronnes de Michael Schumacher réalisé en grande partie chez Ferrari. Seul l'Allemand a par ailleurs signé plus de victoires en F1 que Hamilton : le total de 75 du Britannique le porte à 16 réalisations du record absolu. La soif de records de Hamilton s'accompagne d'un désir de développement personnel qu'il trouve chez Mercedes.

"Il faut juste garder l'esprit ouvert et comprendre que les pilotes explorent des opportunités existantes et [souhaitent] s'évaluer", indique Wolff. "Ce que je constate de fort entre Lewis et nous est que nous avons toujours très transparents les uns avec les autres dans ces discussions."

Lire aussi :

Un bon contexte pour Hamilton, "six ou sept pilotes" méritant un baquet gagnant

"Actuellement, tout est super. Je pense que nous lui fournissons une voiture capable d'atteindre ses objectifs. Si nous continuons à avoir une auto dont les performances sont à ce niveau, je pense qu'il n'y a pas de raison de partir, et j'adorerais vraiment le voir rester. Et si un jour, les chemins se séparent, ce sera très positif et chacun d'entre nous essaiera de connaître du succès dans une disposition différente", poursuit le directeur de l'équipe Mercedes.

Amené par les journalistes à spéculer sur la faisabilité d'un hypothétique échange de pilotes avec Ferrari, Wolff a répondu : "Pourquoi pas ?", avant de plaisanter en sachant qu'il venait là de "créer des gros titres" pour la presse. Plus sérieusement, Wolff estime normal de voir les possibilités ouvertes lorsque l'on est une force dominante comme l'est Mercedes en F1 et que le traumatisme du départ d'un champion fraîchement titré comme le fut Rosberg est encore dans tous les esprits.

"Il faut considérer le fait qu'il y a probablement six ou sept pilotes ici qui ont les compétences et l'intelligence pour mériter d'être dans une auto pouvant remporter le championnat", souligne Wolff, rappelant ainsi que l'auto gagnante est actuellement la Mercedes. "Deux d'entre eux sont avec nous, et j'espère que cela continuera pour toujours. Puis il y en a quelques autres que nous aimons vraiment regarder faire des performances. Et Sebastian est clairement l'un d'entre eux."

Lire aussi :

Article suivant
Giovinazzi pénalisé sur la grille de départ

Article précédent

Giovinazzi pénalisé sur la grille de départ

Article suivant

LIVE F1 - Le Grand Prix d'Espagne en direct

LIVE F1 - Le Grand Prix d'Espagne en direct
Charger les commentaires