Vente de Force India : Uralkali menace de saisir la justice

partages
commentaires
Vente de Force India : Uralkali menace de saisir la justice
Par : Basile Davoine
25 août 2018 à 09:17

Après avoir émis des doutes quant à la manière dont s'est déroulée la vente de l'écurie Force India, la compagnie russe Uralkali menace de lancer des poursuites si elle n'obtient pas des réponses satisfaisantes concernant le déroulement du processus de rachat.

Sergio Perez, Racing Point Force India VJM11
Sergio Perez, Racing Point Force India VJM11
Sergio Perez, Racing Point Force India VJM11
Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11

Cette entreprise, étroitement liée au père du jeune pilote Nikita Mazepin, était candidate au rachat de la structure fondée par Vijay Mallya, placée le mois dernier sous administration judiciaire. C'est finalement le consortium Racing Point UK Limited, mené par Lawrence Stroll, qui a mis la main sur les actifs de l'écurie avant de parvenir à s'engager pour le Grand Prix de Belgique ce week-end.

Vendredi, la compagnie Uralkali a écrit à l'administrateur FRP Advisory, qui avait été mandaté pour procéder à la vente de Force India, afin d'obtenir des réponses claires quant aux récents événements. Si les conclusions ne sont pas satisfaisantes aux yeux de l'entité russe d'ici la mi-septembre, une action en justice pourrait être intentée.

Lire aussi :

"Uralkali a de sérieuses inquiétudes au sujet de la manière dont a été conduit le processus de gestion des offres pour l'acquisition de Force India", précise un communiqué relayant les propos de Paul Ostling, directeur indépendant d'Uralkali.

La semaine dernière, les administrateurs de FRP Advisory, Geoff Rowley et Jason Baker, ont répondu aux accusations d'Uralkali en insistant sur le fait que toutes les offres formulées pour le rachat de Force India avaient été traitées en parfaite équité.

"Tous les offrants ont eu une opportunité égale de soumettre la meilleure offre pour Force India", ont-ils fait savoir. "Tout au long du processus, nous avons scrupuleusement respecté nos obligations et objectifs statutaires en tant qu'administrateurs et avons bénéficié des conseils d'un conseiller juridique expérimenté."

Prochain article Formule 1
Vandoorne veut une voiture fiable avant d'être comparé à Norris

Article précédent

Vandoorne veut une voiture fiable avant d'être comparé à Norris

Article suivant

Nouveau design de jante agressif pour Mercedes à Spa

Nouveau design de jante agressif pour Mercedes à Spa
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Force India , Racing Point Force India
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités