Verstappen-Hamilton : toutes les décisions de la saison 2021

Retour sur l'ensemble des décisions qui ont impliqué Max Verstappen et Lewis Hamilton durant la saison 2021 de F1.

Verstappen-Hamilton : toutes les décisions de la saison 2021
Charger le lecteur audio

L'affrontement entre Max Verstappen et Lewis Hamilton a donné lieu à beaucoup d'interventions mais aussi de non-interventions de la part de la direction de course et des commissaires. Au terme d'une saison de polémiques, qui s'est terminée par une controverse sur la façon dont a été appliqué le règlement, retour sur ces frictions.

Lire aussi :

Bahreïn

Hamilton : "averti" par la direction de course et doit rectifier sa trajectoire au virage 4 à partir du 37e des 56 tours de course, la direction de course estimant que le Britannique passe trop au large. Les Notes du directeur de course expliquaient que les limites de piste ne seraient pas particulièrement scrutées dans ce virage en course après l'avoir été lors des séances précédentes mais que l'article 27.3 du Règlement Sportif (interdisant de gagner un "avantage durable" après être sorti de piste) s'appliquait toujours.

Verstappen : doit rendre la première position sur demande de la direction de course pour avoir dépassé Hamilton en sortant de la piste au virage 4 (53e tour), en infraction à l'article 27.3.

Imola

Verstappen : incident du virage 1 (1er tour) avec Hamilton "noté" par les commissaires mais enquête jugée non nécessaire.

Hamilton : autorisé à réparer sa voiture sous drapeau rouge puis à revenir dans le tour des leaders, en conformité avec le règlement.

Portugal

Verstappen : meilleur tour supprimé en Q3 pour dépassement des limites de piste au virage 4.

Verstappen : meilleur tour supprimé en course pour dépassement des limites de piste au virage 14 (dernier tour).

Espagne

Verstappen : incident du virage 1 (1er tour) avec Hamilton "noté" par les commissaires mais enquête jugée non nécessaire.

France

Verstappen : sortie de piste du virage 1 (1er tour) "notée" par les commissaires mais enquête jugée non nécessaire.

Styrie

Verstappen : "averti" par la direction de course après s'être arrêté dans la ligne droite à l'arrivée pour faire un burn devant ses mécaniciens.

Grande-Bretagne

Hamilton : pénalisé de 10 secondes en course (et 2 points sur la Super Licence) pour sa responsabilité dans la collision avec Verstappen au virage 9 (1er tour).

Hamilton : autorisé à réparer sa voiture sous drapeau rouge.

Hongrie

Bottas : pénalisé de 5 places de recul sur la grille du GP de Belgique (et 2 points sur la Super Licence) pour sa responsabilité dans la collision avec Norris qui a ensuite provoqué des dégâts sur la voiture de Verstappen (1er tour).

Verstappen : autorisé à réparer sa voiture sous drapeau rouge.

Belgique

Verstappen-Hamilton : course officiellement entérinée après un tour sous Safety Car en raison des conditions, avec Verstappen vainqueur et Hamilton troisième. La moitié des points est attribuée.

Pays-Bas

Verstappen : convoqué mais aucune sanction pour un dépassement présumé sur Stroll sous drapeau rouge lors des EL2.

Italie

Verstappen : pénalisé de 3 places de recul sur la grille du GP de Russie (et 2 points sur la Super Licence) pour sa responsabilité dans la collision en course avec Hamilton au virage 2 (26e tour).

Russie

Verstappen : renvoyé en fond de grille (20e) après le premier dépassement du quota autorisé pour 6 éléments moteur (pénalité équivalente à 60 places + les 3 imposées pour l'accrochage de Monza).

Verstappen : autorisé à prendre le départ malgré l'absence de temps en Q1, car la séance a été déclarée "mouillée" par la direction de course.

Turquie

Hamilton : pénalisé de 10 places de recul sur la grille (de 1er à 11e) après le premier dépassement du quota autorisé pour 1 élément moteur (ICE)

États-Unis

Verstappen-Hamilton : lutte en piste pendant les EL3, enquête jugée non nécessaire.

Mexico

Hamilton : réprimande (pilotage) pour avoir échoué à respecter les Notes du directeur de course sur le chemin de retour en piste au virage 2 lors des EL1.

Brésil

Hamilton : pénalisé de 5 places de recul sur la grille (de 5e à 10e) après le second dépassement du quota autorisé pour 1 élément moteur (ICE).

Verstappen : amende de 50'000 euros pour avoir touché sa voiture et la voiture de Hamilton dans le parc fermé après les qualifications.

Hamilton : disqualifié des qualifications pour non conformité technique de sa voiture (non respect de l'écartement maximum de 85 mm au moment de l'ouverture du DRS).

Hamilton : autorisé à prendre le départ malgré sa disqualification, car il avait signé des temps satisfaisants lors des essais libres.

Verstappen : incident du virage 4 (48e tour) avec Hamilton "noté" par les commissaires mais ne fait pas l'objet d'une enquête.

Hamilton : amende de 5000 euros pour avoir défait son harnais lors du tour d'honneur.

Hamilton : rejet du recours en révision intenté par Mercedes à la suite de la décision des commissaires de ne pas enquêter sur l'incident du 48e tour.

Qatar

Verstappen : pénalisé de 5 places de recul (et 2 points sur la Super Licence) sur la grille (de 2e à 7e) pour non respect d'un double drapeau jaune lors de la Q3

Arabie saoudite

Hamilton : convoqué mais aucune sanction pour un non respect présumé d'un double drapeau jaune lors des EL3.

Hamilton : réprimande (pilotage) pour avoir gêné sans raison Mazepin lors des EL3.

Verstappen : reculé de deux places sur la grille (de 1er à 3e) pour avoir dépassé Hamilton en sortant de la piste au virage 2 lors du deuxième départ arrêté (14e tour).

Verstappen : pénalisé de 5 secondes en course (et 1 point sur la Super Licence) pour avoir maintenu sa position face à Hamilton en sortant de la piste au virage 2 (37e tour).

Verstappen : pénalisé de 10 secondes après la course (et 2 points sur la Super Licence) pour avoir provoqué une collision en freinant brusquement et fortement devant Hamilton avant le virage 27 (37e tour).

Abu Dhabi

Hamilton : enquête jugée non nécessaire pour une gêne présumée de Mazepin lors des essais libres.

Verstappen : incident du virage 6 (1er tour) avec Hamilton "noté" par les commissaires mais enquête jugée non nécessaire.

Hamilton : incident du virage 6 (1er tour) avec Verstappen "noté" par les commissaires mais enquête jugée non nécessaire.

Verstappen : convoqué mais aucune sanction pour dépassement constaté de Hamilton sous Safety Car.

Hamilton : protestation de Mercedes concernant le non respect dans les derniers tours de la procédure de Safety Car rejetée. L'écurie notifie son intention de faire appel de cette décision mais y renonce finalement.

partages
commentaires
Quiz - Les circuits sur lesquels Lewis Hamilton a gagné
Article précédent

Quiz - Les circuits sur lesquels Lewis Hamilton a gagné

Article suivant

Le poids des F1 2022 augmente encore

Le poids des F1 2022 augmente encore
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021