Verstappen : Si Red Bull ne progresse pas, ce sera "une autre histoire"

Le pilote néerlandais confirme que son avenir est directement lié au niveau de performance de son écurie l'année prochaine.

Quelques jours après les déclarations pleines de convictions de Christian Horner, Max Verstappen a confirmé le scénario désormais connu de tous pour son plan de carrière : l'année 2018 sera plus décisive que jamais quant à son avenir chez Red Bull. Autrement dit, soit l'écurie de Milton Keynes parvient à concevoir une monoplace permettant au Néerlandais de jouer la victoire, soit celui-ci, qui sera alors dans sa dernière année de contrat, envisagera sérieusement de rejoindre une autre équipe.

La vision du plus jeune vainqueur d'un Grand Prix à ce jour est très claire, et ne diffère pas de celle de ses patrons. À la question de la tentation qui serait la sienne de partir chez Ferrari ou Mercedes, sa réponse est sans équivoque.

"J'ai toujours dit qu'il n'y avait pas de raison de partir quand j'ai une voiture compétitive", martèle Max Verstappen. "Pour le moment, nous ne sommes pas là où nous voulons être, mais ça ne veut pas dire qu'il faut abandonner tout de suite. Il faut travailler dur, mais après deux ou trois ans sans amélioration, ce serait une autre histoire. Travailler dur pour progresser. Après l'année prochaine, nous verrons ce qui se passe pour l'avenir."

Objectif Singapour

Cette voiture compétitive, Max Verstappen n'en dispose pas cette année, mais peut toutefois compter sur les progrès récemment effectués par la RB13. Une monoplace qui reste néanmoins dépendante de sa motorisation, avec un bloc Renault qui peine une fois de plus à donner satisfaction face aux unités de puissance Mercedes et Ferrari. Tout sauf une bonne nouvelle alors que les deux prochains Grands Prix se disputeront à Spa-Francorchamps et à Monza, sur des tracés particulièrement exigeants en matière de puissance.

"Chaque week-end de course est un peu différent. Honnêtement, ça me surprend", note Max Verstappen quant à la hiérarchie en place. "Pour nous, sur des circuits où il n'y a pas beaucoup de lignes droites, nous sommes raisonnablement proches, à environ trois dixièmes, plus ou moins. Quand il y a quelques lignes droites, nous sommes plus loin, donc je ne sais pas à quoi m'attendre pour les courses à venir. Ce sera difficile de les concurrencer. Entre Ferrari et Mercedes, ça change chaque week-end. Je m'attends à ce que Mercedes soit très fort à Spa. Dans l'ensemble, leur unité de puissance est la meilleure du plateau. Mais c'est très serré."

La prochaine belle occasion pour Red Bull se présentera ensuite, à Singapour, sur un circuit urbain qui fera davantage la part belle aux qualités de la RB13. Une échéance pour laquelle travaille l'équipe autrichienne avec l'intention d'apporter des évolutions plus ou moins conséquentes.

"C'est certain, nous continuons à développer, mais chaque équipe le fait donc nous devons nous assurer de le faire un peu plus vite, et mieux", prévient Max Verstappen. "Du côté moteur, il n'y a pas grand-chose à venir par rapport aux autres équipes, nous devons faire en sorte que notre voiture aille dans la bonne direction."

Propos recueillis par Marcus Simmons

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Max Verstappen
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités
Tags avenir, carrière