Vettel : Le développement est crucial pour "rester dans la course" au titre

Le quadruple Champion du monde martèle que son équipe doit se concentrer sur un développement constant et efficace, sans quoi il sera impossible de rester dans la course au titre mondial sur la durée.

Leader du championnat et victorieux à deux reprises lors des trois premiers Grands Prix, Sebastian Vettel prévient qu'il n'y a cependant encore aucune garantie de voir Ferrari jouer le titre mondial. L'Allemand se souvient de la perte de vitesse de la Scuderia l'année passée, avec un développement raté, et rappelle que ce sera la clé de la réussite que de réussir à faire progresser continuellement la SF70H cette saison.

"Je crois que nous étions heureux dès le premier jour, nous pouvions voir à Barcelone, nous pouvions sentir que la voiture se comportait bien, nous n'avions pas trop à nous plaindre", admet Vettel quant à la nature de sa monoplace. "Depuis, nous avons été capables de progresser, mais ce sera la clé de continuer à nous améliorer." 

"Nous avons fait trois courses, nous en avons gagné deux sur trois, donc il y a beaucoup de points positifs. Mais il y a encore un long chemin à parcourir, il y a encore certaines choses que nous devons améliorer, des choses pour lesquelles nous savons que nous pouvons progresser. Honnêtement, nous devons nous occuper de nous-mêmes, et voir ensuite ce qui se passe." 

"Je pense que nous sommes très, très heureux de là où nous nous situons, avec les courses que nous avons faites, particulièrement le rythme que nous avons montré, qui, je pense, égalait celui de Mercedes lors des trois courses. À deux reprises nous avons eu la mainmise le dimanche, ce qui était génial, mais cette année plus particulièrement, je crois que nous devons nous concentrer sur chaque étape, pour nous assurer de rester dans la course, de rester à la chasse, car les voitures évoluent. C'est là que j'ai le sentiment que nous devons mettre l'accent."

Avantage Mercedes à Sotchi ?

Le point fort de Ferrari en ce début de saison a été de mieux gérer les pneumatiques que Mercedes. Cependant, en Russie, cet avantage pourrait se gommer, sur un tracé réputé peu exigeant avec les enveloppes, et où les températures ne seront pas élevées. Une donnée suffisante pour que Vettel s'attende à voir Mercedes prendre l'ascendant.

"Je pense que, sur le papier, c'est un bon circuit pour Mercedes, pas seulement en qualifications, donc ils seront costauds. Toute autre chose serait une surprise", assure le quadruple Champion du monde. "Mais je pense aussi qu'il y a quelques virages où la voiture était déjà bonne l'année dernière. Vous savez, l'ADN de cette voiture est très similaire, même si le règlement a changé et que les monoplaces sont différentes. Il devrait y avoir des endroits sur le circuit où nous devrions être forts." 

La probable stratégie à un seul arrêt pourrait elle aussi représenter un frein, avec une opportunité de moins de faire la différence par rapport à Mercedes : "Moins il y a d'arrêts, moins il y a de chances de faire quelque chose avec la stratégie. Historiquement, la dégradation pneumatique est assez faible ici, nous verrons. Habituellement aussi, les circuits changent un peu d'une année sur l'autre, l'asphalte change, nous verrons demain."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Circuit Sochi Autodrom
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités
Tags scuderia