Le bon droit et les torts d'Ocon face à Verstappen

Le directeur de course de la FIA, Charlie Whiting, est revenu sur la décision des commissaires de sanctionner Esteban Ocon après son accrochage polémique avec Max Verstappen au Grand Prix du Brésil.

Le bon droit et les torts d'Ocon face à Verstappen

Invité à s'exprimer après ce qui restera le fait marquant du Grand Prix du Brésil, le directeur de course Charlie Whiting a expliqué en quoi Esteban Ocon était dans son bon droit pour tenter de se dédoubler face à Max Verstappen, mais également ce qui avait conduit de manière indiscutable à ce qu'il soit sanctionné.

Après son arrêt au stand, Esteban Ocon bénéficiait de pneus neufs et plus tendres, ce qui lui a permis d'afficher un rythme plus rapide que Max Verstappen. Après avoir passé deux tours derrière la Red Bull, le Français a finalement tenté un dépassement pour rentrer dans le même tour, mais la manœuvre s'est soldée par un accrochage dans les "S" de Senna.

Lire aussi :

Tandis que l'incident a clairement coûté la victoire à Verstappen, les commissaires ont logiquement ouvert une enquête, avant de sanctionner Ocon d'une lourde pénalité sur l'échelle des sanctions disponibles : un stop-and-go de dix secondes.

Charlie Whiting rappelle que, d'un point de vue réglementaire, Ocon était "parfaitement autorisé à se dédoubler", mais que la manière dont s'y est pris le pilote Force India était la clé du problème.

"C'est arrivé plusieurs fois par le passé", précise le directeur de course. "Mais on s'attend évidemment à ce que ça se fasse prudemment. Plus précisément, ça devrait se faire proprement et absolument sans bagarre. On ne devrait pas être à la lutte pour doubler."

"S'il a le rythme, on pourrait s'attendre à ce que Red Bull dise 'Ocon a le rythme, laisse-le passer', ou quelque chose comme ça. Mais il [Ocon] avait l'air d'y croire. C'est juste un peu dommage qu'il ait décidé de se battre pour ça, ce qui est totalement inacceptable."

Le fait que cet accrochage avec un retardataire implique le leader du Grand Prix a amplifié l'importance donnée à l'événement, mais Charlie Whiting assure que les commissaires ont pris leur décision sans tenir particulièrement compte de ce contexte, et que la sanction aurait été la même pour un accrochage entre un retardataire et un pilote autrement classé que premier.

"Je ne pense pas que le fait que ce soit le leader change quoi que ce soit", estime Whiting. Ça rend les choses bien pires aux yeux de beaucoup de monde, mais en ce qui concerne les commissaires, ça n'a pas d'importance."

Cet accrochage entre Verstappen et Ocon a été fortement commenté et laisse des points de vue partagés. Lewis Hamilton a notamment laissé entendre au pilote Red Bull, avant la cérémonie du podium, qu'il aurait sans doute dû se montrer plus prudent dans cette situation.

Quant à Toto Wolff, directeur de Mercedes dont Ocon est le protégé, il relativise. "Les émotions s'emballent", souffle l'Autrichien. "L'incident est malheureux. Esteban tentait de se dédoubler avec des pneus neufs. Il était bien plus rapide. Il essayait de se dédoubler, ce qui est légitime. Puis ils se sont accrochés. Max était en tête, et je suis certain qu'Esteban aurait voulu éviter ça plutôt que de se retrouver sous le feu des critiques."

Le leader Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 s'accroche avec Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
Le leader Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 s'accroche avec Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
1/16

Photo de: Manuel Goria / Motorsport Images

Le leader Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 s'accroche avec Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
Le leader Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 s'accroche avec Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
2/16

Photo de: Manuel Goria / Motorsport Images

Le leader Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 s'accroche avec Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
Le leader Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 s'accroche avec Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
3/16

Photo de: Manuel Goria / Motorsport Images

Le leader Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 s'accroche avec Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
Le leader Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 s'accroche avec Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
4/16

Photo de: Manuel Goria / Motorsport Images

Le leader Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 s'accroche avec Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
Le leader Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 s'accroche avec Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
5/16

Photo de: Manuel Goria / Motorsport Images

Le leader Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 s'accroche avec Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
Le leader Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 s'accroche avec Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
6/16

Photo de: Jerry Andre / Motorsport Images

Le leader Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 s'accroche avec Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
Le leader Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 s'accroche avec Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
7/16

Photo de: Jerry Andre / Motorsport Images

Le leader Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 s'accroche avec Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
Le leader Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 s'accroche avec Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
8/16

Photo de: Jerry Andre / Motorsport Images

Le leader Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 s'accroche avec Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
Le leader Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 s'accroche avec Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
9/16

Photo de: Jerry Andre / Motorsport Images

Altercation entre Max Verstappen, Red Bull Racing, et Esteban Ocon, Racing Point Force India, après leur accrochage en course
Altercation entre Max Verstappen, Red Bull Racing, et Esteban Ocon, Racing Point Force India, après leur accrochage en course
10/16

Photo de: Sutton Motorsport Images

Altercation entre Max Verstappen, Red Bull Racing, et Esteban Ocon, Racing Point Force India, après leur accrochage en course
Altercation entre Max Verstappen, Red Bull Racing, et Esteban Ocon, Racing Point Force India, après leur accrochage en course
11/16

Photo de: Sutton Motorsport Images

Altercation entre Max Verstappen, Red Bull Racing, et Esteban Ocon, Racing Point Force India, après leur accrochage en course
Altercation entre Max Verstappen, Red Bull Racing, et Esteban Ocon, Racing Point Force India, après leur accrochage en course
12/16

Photo de: Sutton Motorsport Images

Altercation entre Max Verstappen, Red Bull Racing, et Esteban Ocon, Racing Point Force India, après leur accrochage en course
Altercation entre Max Verstappen, Red Bull Racing, et Esteban Ocon, Racing Point Force India, après leur accrochage en course
13/16

Photo de: Sutton Motorsport Images

Altercation entre Max Verstappen, Red Bull Racing, et Esteban Ocon, Racing Point Force India, après leur accrochage en course
Altercation entre Max Verstappen, Red Bull Racing, et Esteban Ocon, Racing Point Force India, après leur accrochage en course
14/16

Photo de: Sutton Motorsport Images

Altercation entre Max Verstappen, Red Bull Racing, et Esteban Ocon, Racing Point Force India, après leur accrochage en course
Altercation entre Max Verstappen, Red Bull Racing, et Esteban Ocon, Racing Point Force India, après leur accrochage en course
15/16

Photo de: Sutton Motorsport Images

Altercation entre Max Verstappen, Red Bull Racing, et Esteban Ocon, Racing Point Force India, après leur accrochage en course
Altercation entre Max Verstappen, Red Bull Racing, et Esteban Ocon, Racing Point Force India, après leur accrochage en course
16/16

Photo de: Sutton Motorsport Images

partages
commentaires
Villeneuve : "Ocon est un boulet, c’était ridicule"

Article précédent

Villeneuve : "Ocon est un boulet, c’était ridicule"

Article suivant

Gasly a refusé de laisser passer Hartley malgré une consigne

Gasly a refusé de laisser passer Hartley malgré une consigne
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021