Formule 1
27 juin
-
30 juin
Événement terminé
11 juil.
-
14 juil.
Événement terminé
25 juil.
-
28 juil.
Événement terminé
01 août
-
04 août
Événement terminé
C
GP de Belgique
29 août
-
01 sept.
EL1 dans
3 jours
05 sept.
-
08 sept.
EL1 dans
10 jours
C
GP de Singapour
19 sept.
-
22 sept.
Essais Libres 1 dans
24 jours
C
GP de Russie
26 sept.
-
29 sept.
Essais Libres 1 dans
31 jours
10 oct.
-
13 oct.
Essais Libres 1 dans
45 jours
C
GP du Mexique
24 oct.
-
27 oct.
Essais Libres 1 dans
60 jours
C
GP des États-Unis
31 oct.
-
03 nov.
Essais Libres 1 dans
67 jours
C
GP du Brésil
14 nov.
-
17 nov.
Essais Libres 1 dans
81 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
Essais Libres 1 dans
94 jours

Wolff ne s'attend pas à voir Ferrari en difficulté à Spa et Monza

partages
commentaires
Wolff ne s'attend pas à voir Ferrari en difficulté à Spa et Monza
Par :
9 août 2019 à 14:03

Le directeur de Mercedes, Toto Wolff, pense que le tracé du circuit de Spa-Francorchamps pourrait donner une situation totalement différente par rapport à la forme des équipes de pointe en Hongrie.

L'équipe Mercedes a signé en Hongrie sa dixième victoire en 12 courses après que Lewis Hamilton a battu la Red Bull de Max Verstappen, tandis que les Ferrari ont terminé à plus d'une minute. Ferrari n'a pas encore gagné cette saison avant la pause estivale mais Toto Wolff pense que les caractéristiques des circuits en Belgique et en Italie, qui suivront ces quatre semaines de repos, pourraient donner une image d'ensemble différente.

"C'est une piste qui ne leur convient pas très bien", a déclaré Wolff en Hongrie au sujet de Ferrari. "Ils ont un moteur très fort et moins de traînée, et c'est pour cela qu'on verra des Ferrari très fortes à Spa et à Monza. Je n'ai aucun doute sur le fait que la conversation pourrait être totalement différente que celle que nous avons actuellement."

Lire aussi :

Wolff pense que le tracé et la nature gourmande en puissance de ces pistes conviendront "énormément" à Ferrari, et il est clair que Mercedes ne peut pas se reposer pendant la pause : "Ce sera difficile pour nous et c'est pour cela qu'on profite du moment et dès [cette semaine], on devra régler nos problèmes de manière à être compétitifs à Spa."

Après la course en Hongrie, le directeur de Ferrari, Mattia Binotto, a déclaré que le déficit d'une minute constaté par son équipe en course était la conséquence de son manque d'appui aérodynamique, qui s'est exacerbé en course. Sebastian Vettel, qui est le pilote Ferrari le mieux placé au Championnat, admet que ces difficultés n'ont pas surpris l'équipe.

"Nous sommes clairement compétitifs en ligne droite, [en qualifications] nous étions plus rapides de 6 ou 7 km/h en bout de ligne droite par rapport aux Red Bull et aux Mercedes", rappelle l'Allemand. "Mais nous perdons du temps dans les virages. Il y a eu des pistes où l'efficience est plus importante, [le Hungaroring] est une piste où un déficit en efficience se paie, donc quoi que vous ayez en termes d'aéro, c'est positif."

"C'est là où nous manquons de performance et en course, je pense que ça se voit encore plus car vous glissez et en conséquence, nous usons les pneus plus rapidement. Donc ce n'était pas à notre avantage. Nous avons vu cela aussi durant les dernières semaines, donc dans un sens ce n'est pas une surprise. Mais nous devons garder la tête baissée et faire le travail."

Article suivant
Quels pilotes pour le retour de McLaren en IndyCar ?

Article précédent

Quels pilotes pour le retour de McLaren en IndyCar ?

Article suivant

Bottas admet que l'incertitude sur l'avenir "n'aide pas" en piste

Bottas admet que l'incertitude sur l'avenir "n'aide pas" en piste
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes Boutique , Ferrari Boutique
Auteur Scott Mitchell